POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

pandémie

Le Royaume-Uni donne son feu vert au vaccin Covid



Les experts ont conclu que le vaccin répondait à ses normes strictes de sécurité, de qualité et d’efficacité. (Photo: Shutterstock)

Les experts ont conclu que le vaccin répondait à ses normes strictes de sécurité, de qualité et d’efficacité. (Photo: Shutterstock)

Le gouvernement britannique a approuvé ce mercredi le vaccin contre le Covid-19 de Pfizer-BioNTech. La campagne de vaccination pourrait débuter dès la semaine prochaine.

«Le Royaume-Uni est le premier pays au monde à disposer d’un vaccin approuvé cliniquement», s’est réjoui Matt Hancock, ministre britannique de la Santé. Son gouvernement a en effet «accepté aujourd'hui la recommandation de l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé d’approuver l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer-BioNTech», avait indiqué un peu plus tôt un porte-parole. 

Toujours selon la communication officielle, cette décision «fait suite à des mois d’essais cliniques rigoureux et à une analyse approfondie des données par des experts de l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé, qui ont conclu que le vaccin répondait à ses normes strictes de sécurité, de qualité et d’efficacité». 

Le National Health Service pourrait débuter la vaccination dès la semaine prochaine. 

Pfizer a salué ce moment comme «étant historique dans le combat contre le Covid-19. Cette autorisation représente le but pour lequel nous avons travaillé ensemble depuis que nous avons affirmé que la science gagnerait.»

L’Agence européenne des médicaments a annoncé, pour sa part, mardi, qu’elle tiendrait une réunion extraordinaire le 29 décembre «au plus tard» pour donner, ou pas, son feu vert à la commercialisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et BioNTech.