ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Nicolas PELISSIER - 45-8 Energy

«Les regrets n’amènent jamais rien de bon»



286907.jpg

«Dans mes précédents postes au sein du groupe Total, j’ai eu l’occasion de développer de nombreux projets en intrapreneur.» (Photo: 45-8 Energy)

En amont de l’événement «Start-up Stories: Round 5» organisé par le Paperjam Club en partenariat avec Lorntech et parrainé par la Bil, le jeudi 21 novembre au 112 (Terville), l’un des start-upper, Nicolas Pelissier (45-8 Energy) nous explique sa vision de l’entreprise.

D’où vous est venue l’idée de votre start-up?

Nicolas Pelissier.- «Notre intérêt pour l’hélium a débuté en 2012 par la découverte dans la presse d’une situation cocasse: Disneyland Tokyo annonçait très officiellement la suspension des ventes de ballons gonflés à l’hélium à cause d’une pénurie mondiale de ce gaz! Curieuse nouvelle… d’où ce gaz peut-il provenir?

Quelques années passées à se documenter sur le contexte géologique propice à l’accumulation d’hélium, sur son marché… une augmentation continuelle de son prix sur la période et des perspectives prometteuses ont fini de nous convaincre de nous lancer dans l’aventure.

De l’idée à sa concrétisation, il n’y a qu’un pas… et pourtant. Quel a été l’élément déclencheur de votre aventure entrepreneuriale?

«Dans mes précédents postes au sein du groupe Total, j’ai eu l’occasion de développer de nombreux projets en intrapreneur. Le retour en France après 7 ans d’expatriation (Yemen, Algérie, Libye et Angola) fut l’occasion pour moi de lancer une première aventure entrepreneuriale avec la création d’un bar/cave à vin à Nancy spécialisé dans les vins bio. J’avais trouvé ma vocation. Dès lors, je n’avais qu’une seule idée en tête: réunir mes compétences en géosciences et mon envie d’entreprendre sur un projet ambitieux et motivant!

Avez-vous un conseil à donner à celles et ceux qui hésitent encore à se lancer?

«‘À l’heure des bilans, tu regretteras moins tes égarements que tes renoncements dictés par la prudence ou par la peur’, disait Denis Tillinac. En clair, je suis convaincu que les regrets n’amènent jamais rien de bon. Croyez en vos rêves et donnez-vous les moyens de vos ambitions!»

Vous pouvez vous inscrire à l’événement «Start-up Stories: Round 5» sur le site du  Paperjam Club .   

Découvrez l’innovation à la Bil sur  www.bil.com/innovation .