LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Luxembourg Art week

Qu’acheter pendant la foire?



Luxembourg Art Week est l’occasion d’acquérir de nouvelles œuvres. (Photo: Eric Chenal/archives)

Luxembourg Art Week est l’occasion d’acquérir de nouvelles œuvres. (Photo: Eric Chenal/archives)

À l’occasion de Luxembourg Art Week, plusieurs centaines d’œuvres sont à vendre. Une occasion unique d’acquérir de l’art répondant à différentes sensibilités esthétiques et correspondant à tous les budgets. Paperjam a réalisé une sélection de ce qui est à découvrir sur les stands, qui resteront virtuels cette année .

Sylvie Auvray, Sans titre , 2020, Grès émaillé, 45 x 34 x 23 cm, Galerie Laurent Godin —Stand C01 —, 9.000€ (Photo: Yann Bohac)

1 / 30

Bruno Gadenne, Le repaire (Loksado) , 2016, Huile sur toile, 80 x 60 cm, Galerie Robet Dantec —Stand E13 —, 2.500€ (Photo: DR)

2 / 30

Alain Séchas, Fleurs 4 , 2019, Acrylique sur toile, 130 x 97 cm, Galerie Laurent Godin — Stand C01 —, 19.000€ (Photo: Yann Bohac)

3 / 30

Jacques Villeglé, Opération quimpéroise ­– Le Quartier , 2006 Affiches lacérées marouflées sur toile, 41 x 33 cm, Delphine Courtay, — Stand E14 —, Prix sur demande (Photo: DR)

4 / 30

Rebecca Brueder, Voyageurs victoriens sur le glacier de Chamonix, 1867 , 2019, Dessin à l’encre sur papier, 58 x 90 cm, Galerie Robet-Dantec, — Stand E13 —, 1.800€ (Photo: DR)

5 / 30

Vishal K Dar, 17GBMF_MO , 2017 , Bois, adhésif, peinture noire, époxy, 126 x 26 x 20,2 cm, Galerie Felix Frachon, — Stand E07 —, Prix sur demande (Photo: DR)

6 / 30

Christo, Wrapped Armchair, Project , 1990, Lithographie avec collage, 64 x 88,5 cm, édition de 100, signée Galerie F. Hessler, — Stand C02 —, Prix sur demande (Photo: DR)

7 / 30

Annabelle Guetatra, J’ai perdu la tête , 2018, Divers matériaux sur papier, 52 x 74 cm, Galerie DYS, — Stand E03 —, 2.500€ (Photo: Vincent Everarts)

8 / 30

Antonella Zazzera, Armonico CCCXLVI , 2019, Fil de cuivre, 54 x 46 x 24 cm, Antonella Cattani Contemporary Art, — Stand A11 —, 9.600€ (Photo: ellebz@)

9 / 30

Hoon Moreau, Les Fils d’ombre , 2016, Bois, laiton, fils précieux, 160 x 50 x 12 cm, ArtsKoCo Korean Connection, — Stand D04 —, 11.600€ HTVA (Photo: Caroline Moreau)

10 / 30

Jesse Willems, Il più mondano dei mondani, 2020 Collage, 112 x 82 cm, Schönfeld Gallery, — Stand B05 — 4.600€ (Photo: DR)

11 / 30

Laurent Impeduglia, God is a Dolphin , 2019, Huile sur toile, 70 x 60 cm, Delphine Courtay, — Stand E14 — 1.200€ (Photo: DR)

12 / 30

Jacques Charlier, Le Départ, 2017 , Acrylique sur toile, 120 x 100 cm, Galerie Nadja Vilenne, — Stand A04 —, 10.000€ (Photo: DR)

13 / 30

Erik Minter, Churn, 2020, Peinture aérosol et acrylique sur toile, 183 x 152 cm, Mazel Galerie, —Stand A03 —, 11.000€ (Photo: DR)

14 / 30

Claude Viallat, 1984/042 , 1984, Acrylique sur bâche de bateau, 229 x 129 cm, Ceysson & Bénétière, — Stand C03 —, Prix sur demande (Photo: DR)

15 / 30

Arghavan Khosravi, The Morning Ritual , 2019, Acrylique sur toile de lin montée sur panneau de bois, 118 x 83,5 cm, Stems Gallery, — Stand C09 —, Prix sur demande (Photo: DR)

16 / 30

Claire Nicolet, La Caverne II , 2020, Acrylique sur bois, 60 x 45 cm, Galerie Jean-Louis Ramand, — Stand F04 —, 1.500€ (Photo: DR)

17 / 30

Julian Opie, Standing People #2, 2020, Panneau d’acrylique lenticulaire monté sur acrylique blanc, 111 x 119 x 3,2 cm, édition de 25, DavisKlemmGallery, — Stand B07 —, 21.700€ (Photo: DR)

18 / 30

Raymond Hains, Boîte d’allumettes , 2004, Bois, papier, papier de verre, 100 x 46 x 10 cm, Valerius Gallery, — Stand B04— Prix sur demande (Photo: DR)

19 / 30

Tina Gillen, Greetings from the Beach , 2013, 20,5 x 129 cm, Nosbaum Reding, — Stand C06 —, 2.800€ (Photo: DR)

20 / 30

Fabien Granet, Zones littorales (série) , 2019, Dessin, fusain et graphite sur papier, 23 x 31 cm, Galerie Jean-Louis Ramand, — Stand F04 —, 900€ (Photo: DR)

21 / 30

Jan Kalab, Grey Void 0520 , 2020, Acrylique sur toile, 78 x 116 x 4 cm, CultureInside Gallery, — Stand C10 — 7.900€ (Photo: DR)

22 / 30

Guillaume Pinard, Nap at the Raccoon Academy , 2020 Acrylique sur toile, 65 x 54 cm, Galerie Anne Barrault, — Stand F08 —, 10.000€ (Photo: DR)

23 / 30

Jean-Daniel Salvat, CR (1024) , 2019, Acrylique sous vinyle, 120 x 100 cm, Radial Art Contemporain, — Stand A07 —, Prix sur demande (Photo: DR)

24 / 30

Peter Zimmermann, Slope , 2006, Époxy sur toile, 300 x 400 cm, Nosbaum Reding, — Stand C06 —, Prix sur demande (Photo: DR)

25 / 30

Nancy Graves, No Longer Present , 1989, Huile sur toile, 218,44 x 218,44 cm, Ceysson & Bénétière, — Stand C03 —, Prix sur demande (Photo: DR)

26 / 30

Samuel Levy, Prolifération 1 , 2020, Aérographe et peinture sur sous-bock, 37 x 55 cm, Mob-Art Studio, — Stand D03 —, 1.400€ (Photo: DR)

27 / 30

Sherman Mern Tat Sam, Ça plane pour moi , 2020, Huile sur panneau, 51 x 44,4 cm, Lymyfyr Art Consulting, — Stand E15 —, 15.500€ (Photo: Todd-White Art Photography)

28 / 30

Peter Halley, Out of Shadow , 2020, Acrylique et Roll-A-Tex sur toile, 200,66 x 175,26 cm, Maruani Mercier, — Stand B03 —, 140.000€ HTVA (Photo: Hasselblad H6D)

29 / 30

Summer Wheat, Two Jugs , 2020, Acrylique sur plaque d’aluminium, diptyque 172,7 x 238,8 cm, Zidoun-Bossuyt Gallery, — Stand C08 —, Prix sur demande (Photo: DR)

30 / 30

Les coups de cœur de la rédaction

Roman Moriceau

Roman Moriceau,  Botanische Garten Meise , 2018, Sérigraphie, 107,5 x 77,5 x 4 cm, édition de 3, Archiraar Gallery, — Stand E01 —, 4.100€ (Photo: Gilles Ribero)

Roman Moriceau, Botanische Garten Meise , 2018, Sérigraphie, 107,5 x 77,5 x 4 cm, édition de 3, Archiraar Gallery, — Stand E01 —, 4.100€ (Photo: Gilles Ribero)

Roman Moriceau interroge notre faculté d’aller au-delà du rétinien et aime jouer avec les apparences. L’image de cette œuvre semble avoir été prise en pleine forêt tropicale, mais il n’en est rien. Il s’agit en fait de plantes présentées dans les jardins botaniques de Meise, en Belgique. L’illusion de la provenance de l’œuvre se traduira aussi dans la matière même, puisque la poussière de cuivre, avec laquelle l’œuvre est réalisée, s’oxydera avec le temps et deviendra vert-de-gris.

Christian Aschman

Christian Aschman,  0021_09, 2018-19 , 87,50 x 70 cm, Lymyfyr Art Consulting, — Stand E15 —, 3.500€ (Photo: Christian Aschman)

Christian Aschman, 0021_09, 2018-19 , 87,50 x 70 cm, Lymyfyr Art Consulting, — Stand E15 —, 3.500€ (Photo: Christian Aschman)

Cette photo de Christian Aschman appartient à une série réalisée à l’Agrocenter, à Mersch. Elle est issue d’une commande passée par le Centre national de l’audiovisuel pour documenter cet ancien site industriel voué à la disparition pour cause de reconversion urbaine. Le photographe réalise une prise de vue méthodique, sur trépied. Il recherche l’objectivité, tout en réussissant à capter les atmosphères de ce lieu hors du commun, et transforme ces anciens équipements industriels en intrigantes sculptures abstraites.

Daniel Spoerri

La réalité est congruente avec l'imagination, 2018, Technique mixte, 100 x 100 x 100 cm, Galerie Anne Barrault, — Stand F08 —, 30.000€ (Photo: Aurélien Mole)

La réalité est congruente avec l'imagination, 2018, Technique mixte, 100 x 100 x 100 cm, Galerie Anne Barrault, — Stand F08 —, 30.000€ (Photo: Aurélien Mole)

Daniel Spoerri, qui célèbre cette année ses 90 ans, est aujourd’hui une des figures de l’art contemporain, et plus particulièrement un proche du Nouveau Réalisme et de Fluxus. À l’occasion de Luxembourg Art Week, il est possible d’acquérir une œuvre récente, puisque datant de 2018, dans la continuité de ses «tableaux-pièges».

Éric Poitevin

Éric Poitevin,  Sans titre , 2019, Impression jet d’encre, 120 x 150 cm, 1/5, Galerie Bernard Jordan, — Stand A05 —, 15.000€ (Photo: Éric Poitevin)

Éric Poitevin, Sans titre , 2019, Impression jet d’encre, 120 x 150 cm, 1/5, Galerie Bernard Jordan, — Stand A05 —, 15.000€ (Photo: Éric Poitevin)

Éric Poitevin est une des figures les plus importantes de la photographie contemporaine française et est en plus issu de la Grande Région, puisqu’il vit dans la Meuse. Son travail revisite les genres de la peinture classique, tout en développant une réflexion photographique autour de la nature et du corps. Réalisées à la chambre, ses photos sont d’une sobriété exemplaire, ce qui les place hors du temps. Un de ses thèmes récurrents est la photographie d’animaux, qui sont montrés selon un dispositif emprunté au domaine de la chasse.