ENTREPRISES & STRATÉGIES — Architecture + Real Estate

Concours d’urbanisme

Le projet de BeBunch pour le Centre Convict



L’équipe composée autour de BeBunch a conçu un projet où la nature s’infiltre entre les parties bâties. (Illustration: BeBunch-BWStudio-OMGEVING)

L’équipe composée autour de BeBunch a conçu un projet où la nature s’infiltre entre les parties bâties. (Illustration: BeBunch-BWStudio-OMGEVING)

Suite à la proclamation du résultat de la consultation rémunérée pour le Centre Convict, voici dans le détail la présentation des projets présentés. Aujourd’hui, découvrons le projet de l’équipe menée par BeBunch, qui a obtenu la quatrième place.

Le groupement composé par BeBunch, BWStudio et OMGEVING a obtenu la quatrième place lors de la consultation rémunérée initiée par Lafayette pour concevoir le développement urbain du Centre Convict.

Le groupement est parti de la constatation que l’îlot fonctionne actuellement comme une île loin de la trame dense du centre-ville et de son agitation, «une languette entre ville et vallée», dont la trame «exprime une autre logique», définissant ce que l’on pourrait appeler une «lisière habitée».

Maquette du projet (Photo: Esther Jansen)

Maquette du projet (Photo: Esther Jansen)

Partant de cette spécificité, le groupement a choisi de développer un projet qui conserve l’interaction avec les villas solitaires voisines du site, tout en préservant le caractère d’oasis urbaine.

Le projet prévoit un quartier sans voitures, reliant par un maillage de venelles, places, placettes et aires de jeu les quartiers limitrophes. Le chemin de ronde qui longe la forteresse se dilate pour devenir un espace public de plus en plus large qui aboutit sur une nouvelle place publique au niveau de l’entrée du parc voisin.

Du point de vue de l’aménagement paysager, différents types d’aménagement sont envisagés: serres qui viennent en complémentarité des jardins communautaires, zones de jeux, d’échanges et lieux d’expérimentation. La végétalisation est pensée aussi verticalement et varie en fonction de son positionnement dans le projet, de l’ensoleillement, de l’orientation, privilégiant la préservation du sol et son pouvoir d’infiltration. Le traitement de l’eau de pluie fait partie intégrante du concept paysager et participe à l’animation des espaces publics.

Coupe longitudinale (Illustration: BeBunch-BWStudio-OMGEVING)

1 / 3

Plan de masse (Illustration: BeBunch-BWStudio-OMGEVING)

2 / 3

Coupe AA (Illustration: BeBunch-BWStudio-OMGEVING)

3 / 3

Partie bâtie

Pour la partie bâtie, une variété de logements est envisagée, de l’habitat traditionnel à des propositions plus expérimentales, pour de nouveaux modes d’habiter la ville aujourd’hui, répondant à l’évolution des structures familiales, permettant la diversité sociale et générationnelle, le tout optimisé par le numérique. Ceci se traduit en habitat traditionnel, coliving, habitat intergénérationnel, habitat participatif, habitat pour étudiants. La nature s’infiltre entre les îlots, sur les places publiques et les chemins du site.