LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Luxembourg City Film Festival

Le programme jeune public annoncé pour le LuxFilmFest 2021



«Oups! J’ai encore raté l’arche…» sera certainement une des projections attendues par les enfants lors de ce festival.  (Illustration: Ulysse Films, Fabrique d’Images, Moetion Films)

«Oups! J’ai encore raté l’arche…» sera certainement une des projections attendues par les enfants lors de ce festival.  (Illustration: Ulysse Films, Fabrique d’Images, Moetion Films)

Qu’il soit en présentiel, en version digitale ou hybride, le Luxembourg City Film Festival se tiendra bien du 4 au 14 mars. Cette 11e édition réserve, comme à l’accoutumée, une programmation jeune public de qualité, annoncée un peu avant les autres réjouissances.

Les jeunes festivaliers ne sont jamais sous-estimés lors des éditions du Luxembourg City Film Festival. Car les programmateurs le savent bien, les enfants ont eu aussi droit à un cinéma de qualité, et il est possible, année après année, de découvrir les meilleures créations du moment à destination du jeune public.

Cette 11e édition du LuxFilmFest, qui se déroulera du 4 au 14 mars prochains, ne déroge pas à la règle. Que ce soit en ligne ou en présentiel, les enfants à partir de 3 ans pourront se régaler avec une sélection faite sur mesure parce que l’éducation à l’image reste une priorité, malgré tout. Ils plongeront avec délectation dans des courts métrages d’animation pleins de poésie et d’histoires inspirées de la vie, telles que «L’Odyssée de Choum» de Julien Bisaro. Les 7 ans et plus apprécieront certainement «Oups! J’ai encore raté l’arche…» de Toby Genkel et Sean McCormack, ou «Ma Famille et le loup» d’Adrià García.

Le Crazy Cinématographe for Kids sera aussi de retour avec une sélection de films pensée autour de la couleur.

Une offre en ligne renforcée

Afin de répondre au mieux aux conditions sanitaires, l’équipe du festival a redoublé d’efforts et est en mesure de proposer une offre numérique enrichie, en particulier pour le public scolaire qui représente tout de même entre 5.000 et 6.000 spectateurs, si l’on s’appuie sur les chiffres des éditions passées. Les 12 ans et plus pourront découvrir pas moins de sept films en ligne qui deviennent ainsi disponibles pour un visionnage en classe via les télévisions connectées ou tableaux numériques. Les enseignants disposent également de dossiers pédagogiques qui leur permettront d’approfondir les sujets abordés dans les différents films, et des débats en ligne avec des spécialistes suivront chaque séance digitale. Pour ce public un peu plus aguerri, relevons la projection d’une version contemporaine d’«Antigone» de Sophie Deraspe, de «From Here» de Christina Antonakos-Wallace, ou encore de «Kokon» de Leonie Krippendorff.

Ateliers, masterclass et jury

Les enfants, en plus de découvrir les films, peuvent aussi être actifs et participer à de nombreuses activités organisées en parallèle des projections: atelier de décryptage d’image, masterclass avec Camille Haumont, atelier de création de personnages… L’offre est large, et les occasions sont nombreuses. Les grands peuvent aussi participer au Jury enfants (à partir de 8 ans) ou au Jury scolaire (à partir de 12 ans). Sans oublier également la soirée Crème Fraîche dédiée aux courts métrages réalisés par les jeunes du Luxembourg, ou le rendez-vous Meet the Pros qui est une matinée d’information sur les métiers de l’audiovisuel organisée sous forme de rencontres avec les professionnels du secteur.