POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Investiture US

Le président Joe Biden s’est déjà mis au travail



Joe Biden, visiblement ému lors de sa prestation de serment au Capitole mercredi 20 janvier. (Photo: Twitter)

Joe Biden, visiblement ému lors de sa prestation de serment au Capitole mercredi 20 janvier. (Photo: Twitter)

Joe Biden et sa vice-présidente, Kamala Harris, ont prêté serment ce mercredi 20 janvier, peu avant midi, à Washington. Retour en quelques tweets sur une journée qui marque la fin de quatre années de trumpisme et la volonté d’à nouveau rassembler l’ensemble des citoyens américains.

Joe Biden est désormais officiellement le 46e président des États-Unis d’Amérique. Lors d’une cérémonie relativement sobre, marquée par des mesures de sécurité drastiques et l’absence de la foule traditionnelle, le démocrate de 78 ans a prêté serment peu avant midi (18 heures au Luxembourg), mercredi 20 janvier.

Quelques minutes avant lui, Kamala Harris avait fait de même et devenait la première femme vice-présidente.

Le 46e président des États-Unis n’a guère traîné pour tenter de réparer les décisions prises par son prédécesseur. À peine installé dans le bureau ovale de la Maison-Blanche, il a notamment signé le retour de son pays dans l’accord de Paris sur le climat. «Nous allons combattre le changement climatique comme nous ne l’avons jamais fait», a-t-il insisté.

Au cours de ses premières heures de travail, comme il l’avait promis, le nouveau président a signé une série de décrets et pris des mesures fortes pour lutter contre le Covid-19 et relancer l’économie américaine.

Mais revenons un moment sur une cérémonie d’investiture marquée notamment par la présence de Lady Gaga, choisie par le président pour interpréter l’hymne national juste avant la prestation de serment.

Soucieux de montrer sa volonté d’intégrer l’ensemble des différentes composantes de la société américaine, le duo Biden-Harris avait aussi invité la star latino Jennifer Lopez à faire le show. Nouveau moment d’émotion avec l’interprétation de ‘This Land Is Your Land’, un hymne qui se veut rassembleur.

Dans la même philosophie, la jeune poétesse de 22 ans Amanda Gorman a livré un texte de sa composition sur les événements du 6 janvier au Capitole qui ont choqué le pays.

Dans son discours inaugural, Joe Biden s’est, lui, félicité du «retour de la démocratie» et a appelé à l’unité du pays. Promettant d’être le président de tous les Américains, il a aussi insisté sur la solidarité nécessaire pour lutter contre la pandémie qui fait des ravages dans le pays et a respecté une minute de silence en hommage aux 400.000 personnes décédées du coronavirus aux États-Unis.