POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Samedi près de Longwy

Premiers pas de «Fayot le ministre»



300247.jpg

Samedi près de Longwy, le futur ministre de l’Économie, Franz Fayot, a appelé à revoir le positionnement du Luxembourg dans la Grande Région. (Photo: Matic Zorman)

Franz Fayot a appelé à une nouvelle manière de prendre en compte les relations entre le Luxembourg et ses voisins, samedi près de Longwy. Les premiers pas d’un ministre de l’Économie pas encore ministre.

Franz Fayot (LSAP) avait promis de venir. Le député socialiste est venu. Désigné entre décembre et ce samedi successeur du ministre de l’Économie, Étienne Schneider, Franz Fayot a dit: «On ne peut plus penser la croissance luxembourgeoise uniquement dans les limites du pays», samedi aux vœux du sénateur-maire socialiste de Saint-Charles, Olivier Jacquin.

«J’ai entendu le discours très offensif du maire de Metz sur la fiscalité sur la radio 100,7 cette semaine (qui réclame une rétrocession fiscale de 200 millions d’euros vers la Lorraine, ndlr). Je suis désolé de la manière dont cette discussion est souvent menée. Mais je comprends un certain égoïsme dans la façon de piloter notre politique économique au Luxembourg. Il y a des effets bénéfiques et négatifs qui rejaillissent sur les territoires frontaliers. Et nous-mêmes dans nos frontières, sentons que notre croissance ne peut plus être pensée que dans les limites du pays: la mobilité est difficile, le prix du logement devient exorbitant et pèse pour beaucoup de gens. […] On ne peut plus mener le débat transfrontalier qu’en termes de double convention et d’infrastructures de mobilité», a dit le député LSAP, cité par nos confrères du Quotidien.