ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Coliving au Luxembourg

Première levée de fonds pour Cocoonut



La start-up Cocoonut va bientôt pouvoir proposer des logements en coliving à Luxembourg, dans un immeuble à proximité de la place de l’Étoile. (Photo: Cocoonut)

La start-up Cocoonut va bientôt pouvoir proposer des logements en coliving à Luxembourg, dans un immeuble à proximité de la place de l’Étoile. (Photo: Cocoonut)

La start-up luxembourgeoise dédiée à la gestion de logements en coliving vient de réaliser sa première levée de fonds à hauteur de 110.000 euros. De quoi lui donner l’élan nécessaire au démarrage. 

Aurélien Dobbels et Nicolas Legay sont à la tête de la jeune start-up Cocoonut créée début 2020 et qui vise à prendre en charge la gestion des logements destinés au coliving. Depuis cette semaine, ils ont finalisé leur première levée de fonds à hauteur de 110.000€. Une enveloppe qui va leur permettre de leur donner l’impulsion nécessaire au lancement de leur affaire, qui représente déjà une valorisation de 15 millions d’euros en actifs immobiliers préconfiés à leur gestion.

«Ces fonds proviennent d’une dizaine de personnes qui investissent à titre privé, mais qui sont toutes impliquées professionnellement dans des domaines rattachés à notre activité», explique Aurélien Dobbels. «Il s’agit par exemple de Vincent Bechet , partner et managing director d’ Inowai , de Jean-Nicolas Montrieux , partner et COO d’Inowai Residential, de Laurent Rouach, président de LuxPropTech, ou encore de Jérémy Charoy, cofondateur de Lalalab.»

Des business angels avec lesquels ils échangent régulièrement et qui les aident à structurer leur activité et professionnaliser leur start-up. «Nous avons la chance de pouvoir profiter de leur expérience et de leur réseau, ce qui nous épaule beaucoup sur ce marché luxembourgeois de l’immobilier qui n’est pas facile», soutient Aurélien Dobbels. Plus que des investisseurs, ces professionnels sont des partenaires. «Nous échangeons quasi quotidiennement avec certains d’entre eux sur les questions d’immobilier, de technologie ou encore de stratégie d’entreprise», assure Nicolas Legay.

Grâce à cette approche, les deux jeunes entrepreneurs gagnent en crédibilité et peuvent déjà compter dans leur portfolio 3.000m2 de logements à la frontière française et des unités d’habitation dans un immeuble neuf à Luxembourg-ville.

Les premiers projets de coliving signés Cocoonut devraient voir le jour au deuxième trimestre 2021 avec un projet à Luxembourg et un autre à Belval fin 2021-début 2022.