PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS
FONDS

FINANCES & Start-UP

Premier Global Ventures Summit au Luxembourg



231477.jpg

Ahmed Shabana, managing partner de Parkpine Capital; le ministre des Finances, Pierre Gramegna, et le CEO de la Lhoft, Nasir Zubairi, ont signé un accord qui verra le Luxembourg organiser le premier Global Ventures Summit en Europe. (Photo: MFIN / SIP)

La visite du ministre des Finances, Pierre Gramegna, à San Francisco et dans la Silicon Valley, s’est achevée avec l’annonce du premier Global Ventures Summit en Europe. Il aura lieu au Luxembourg en fin d’année.

Si le chemin du cœur passe par l’estomac, le ministre des Finances a veillé à ce que les venture capitalists aiment le Luxembourg.

À l’occasion d’un dîner, Pierre Gramegna a obtenu de revenir de sa visite à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une première pour l’Europe: un accord de collaboration entre la Lhoft et Parkpine Capital a été signé en vue de l’organisation, fin 2019, du prochain Global Ventures Summit à Luxembourg. Cette conférence devrait réunir plus de 1.500 participants de plus de 50 pays et «contribuer à consolider le positionnement de Luxembourg comme place financière de référence en Europe pour les start-up», dit le communiqué qui résume ce déplacement aux États-Unis.

À l’occasion de sa rencontre avec Jennifer Johnson, présidente de Franklin Templeton Investments (présent au Luxembourg depuis 1991), qui distribue ses fonds dans 57 États à partir de Luxembourg, puis chez Wells Fargo Asset Management, qui vient de renforcer sa présence au Luxembourg dans le contexte du Brexit, les échanges ont porté sur la réforme des autorités européennes de surveillance, et notamment la pérennité du modèle basé sur la délégation pour l’industrie des fonds.

«Les interlocuteurs américains se sont réjouis que la dernière mouture du texte prenne en compte un large nombre des observations faites par le Luxembourg au cours des négociations, dans l’intérêt de la compétitivité de l’Europe dans ce domaine», indique le communiqué.

Le ministre des Finances a aussi rencontré un certain nombre de grandes sociétés qui sont établies au Luxembourg, rencontres dont il a assumé lui-même la promotion sur Twitter.

Avant de mettre un terme à cette visite de trois jours, Pierre Gramegna s’est rendu à Washington DC pour participer à la session de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.