POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

MON ANNÉE POLITIQUE (2/10)

«De la politique concrète pour les citoyens»



Martine Hansen: «Au CSV, nous n’attendons pas le gouvernement pour faire une politique d’opposition à la fois constructive et critique: nous travaillons nous-mêmes au service des citoyens!» (Photo: Matic Zorman / Archives)

Martine Hansen: «Au CSV, nous n’attendons pas le gouvernement pour faire une politique d’opposition à la fois constructive et critique: nous travaillons nous-mêmes au service des citoyens!» (Photo: Matic Zorman / Archives)

Préparer la rentrée politique, c’est le devoir de vacances que Paperjam a donné à plusieurs acteurs de la vie publique! Aujourd’hui, Martine Hansen, députée CSV, nous confie ses objectifs et les enjeux qui attendent le Luxembourg cette année.

Dix mois après les élections du 14 octobre 2018, j’attends du gouvernement qu’il fasse enfin de la politique. De la politique concrète pour les citoyens. De la politique qui délivre des solutions concrètes et équitables pour les problèmes quotidiens des gens et les grands problèmes du pays.

C’est cela, la grande conclusion de notre «Nolauschter-Tour – Wou dréckt de Schung?» en tant que groupe parlementaire CSV: une politique à l’écoute des gens, de leur vécu et de leur ressenti. Et par conséquent aussi de la Chambre des députés et de l’opposition. Car la Chambre est la représentation des citoyens. Et elle se compose d’une – très courte – majorité et d’une – assez large – opposition.

Car le bilan intermédiaire de «Bettel 2» n’est pas fameux. Il est temps d’attaquer durablement les vrais problèmes des gens: la famille sans idéologie, le logement pour tous, l’éducation transdisciplinaire, la mobilité fluide, le social solide, la santé efficace, le changement climatique maîtrisé, la digitalisation humanisée et la fiscalité juste. Une baisse substantielle de la charge fiscale des plus vulnérables et de la classe moyenne est ici indispensable.

Il ne suffit plus de surfer sur les vagues – de moins en moins – favorables de la conjoncture mondiale.
Martine Hansen

Martine Hansen,  députée,  CSV

Le tout dans un esprit de croissance durable et qualitative du bien-être dépassant la seule croissance quantitative. Il faut sortir de notre roue du hamster et passer d’une idéologie utilitariste de l’intérêt général à une nouvelle politique du bien-être et du bien commun. Nous attendons dans ce sens des annonces plus concrètes et des visions plus inspiratrices du Premier ministre lors de sa déclaration sur l’état de la Nation en octobre. Il ne suffit plus de surfer sur les vagues – de moins en moins – favorables de la conjoncture mondiale.

J’attends donc moins d’arrogance de «Blo-Rout-Gréng», moins de bling-bling, moins de fautes techniques, moins de fermetures, moins d’idéologie. Et j’attends plus d’ouverture, plus de transparence, plus d’humilité, plus d’efforts, plus d’empathie, plus d’écoute et aussi plus d’idées. Et surtout, plus de résultats pour les gens! Car telle est l’essence même de l’exécutif! Le dossier du «geheime Casier» est dans ce contexte le premier dossier où nous attendons le gouvernement à la rentrée.

J’attends du gouvernement qu’il quitte les hauteurs de sa bulle du ‘carpe diem’ pour retrouver les citoyens et la vraie vie!
Martine Hansen

Martine Hansen,  députée,  CSV

Mais au CSV, nous n’attendons pas le gouvernement pour faire une politique d’opposition à la fois constructive et critique: nous travaillons nous-mêmes au service des citoyens! C’est pourquoi nous avons par exemple proposé notre paquet «famille» avec 18 mesures, 5 propositions de loi et 7 motions. Mais le gouvernement et la majorité ont tout rejeté en bloc. Ici, j’attends une nouvelle ouverture politique. La politique gouvernementale doit cesser d’être politicienne.

Bref, j’attends du gouvernement qu’il quitte les hauteurs de sa bulle du «carpe diem» pour retrouver les citoyens et la vraie vie! Et qu’il agisse – ensemble avec toute la Chambre – avec plus de détermination pour préparer stratégiquement notre pays pour un meilleur avenir! Sans oublier le présent. Et sans perdre personne en cours de route!