POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

élection présidentielle américaine

La Pennsylvanie est le centre du monde



Joe Biden a à nouveau pris la parole durant la nuit. Donald Trump annonce une conférence de presse pour les heures à venir. (Photo: Shutterstock)

Joe Biden a à nouveau pris la parole durant la nuit. Donald Trump annonce une conférence de presse pour les heures à venir. (Photo: Shutterstock)

Le suspense reste entier, ce vendredi matin, dans la course à la Maison Blanche entre Donald Trump et Joe Biden. Mais c’est ce dernier qui a l’avantage, ayant notamment rattrapé une grande partie de son retard dans deux États importants: la Géorgie et, surtout, la Pennsylvanie.

Le suspense se poursuit aux USA quant au nom du prochain président . Et la tension, logiquement, ne cesse de monter entre le démocrate Joe Biden et le républicain Donald Trump. Dans la nuit, le premier a répété être certain de sa victoire. Tandis que le président en fonction a une nouvelle fois crié qu’il avait emporté le scrutin.

Donald Trump, qui tiendra une conférence de presse dans les prochaines heures, a aussi poursuivi ses demandes de cesser les comptages de votes là où il suspecte des fraudes. Biden lui a répondu qu’il était hors de question que qui que ce soit confisque la démocratie.

Concrètement, le suspense demeure entier. Ce vendredi matin, Biden comptait 253 grands électeurs, et Trump 213, selon la CNN. Il en faut 270 pour devenir président. Le New York Times créditait Trump de 214 grands électeurs en sa faveur. Le Financial Times fait de même en faveur du locataire actuel de la Maison Blanche, mais donne 264 grands électeurs à son rival. 

Tout va donc se jouer dans la poignée d’États où le décompte des voix n’est pas terminé, et pourrait encore se prolonger. Mais Joe Biden ne semble plus être qu’à un court cheveu du fauteuil du bureau ovale. Durant la nuit, il a en effet comblé une grande partie de son retard sur Trump en Géorgie et, surtout, en Pennsylvanie.

En Géorgie, qui offre 16 grands électeurs, l’égalité est parfaite entre les deux hommes, qui comptent 49,4% des voix chacun. Les bureaux sont dépouillés là-bas à 99%. L’avance de Trump est de 2.000 voix. Un si court avantage, qu’un recomptage sera sans doute nécessaire.  Le verdict final est attendu dans les prochaines heures.

Mais c’est surtout la Pennsylvanie, État qui pèse pour 20 grands électeurs, qui est maintenant le centre du monde. Les résultats pourraient en effet aussi tomber dans la journée de vendredi. Et si Trump est toujours en tête, avec 49,5% des voix, contre 49,2% pour Biden, les projections relatives aux comtés qui doivent encore rendre leur verdict indiquent que Biden passerait en tête, et prendrait un avantage décisif. 95% des bulletins ont été dépouillés, mais Donald Trump demande depuis des heures que l’on cesse le comptage dans «l’État le plus corrompu de tous».

Une source de satisfaction pour le président actuel: en Arizona, c’est lui qui a refait son retard. Même si rien n’indique qu’il pourra passer en tête. Il reste aussi dans la course dans le Nevada.

Enfin, en Caroline du Nord, rien n’a bougé, et ce ne sera pas le cas avant le 12 novembre, a indiqué le responsable du processus électoral local.