LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Bien-être & Sport

Business & football

Euro 2020: Paperjam chausse les crampons



On va vous parler des business qui sont au cœur du monde du football.  (Photo: Shutterstock)

On va vous parler des business qui sont au cœur du monde du football.  (Photo: Shutterstock)

Alors que le Championnat d’Europe de football débute ce vendredi à Rome, Paperjam lancera pour sa part dès lundi une série d’articles mêlant ballon rond, business et Luxembourg. 

117 millions d’euros. Voilà ce que devrait rapporter le Championnat d’Europe de football qui débute ce vendredi soir (en cumulé) aux (11) villes qui accueilleront les matches de ce premier Euro itinérant de l’histoire (on jouera d’ouest en est, de Séville à Bakou). Et cela malgré le fait qu’à l’exception de Budapest (où le stade pourra afficher sold out), tous les stades hôtes de la compétition ne pourront pas dépasser les 50% de remplissage. Ce qui signifie un manque à gagner global qui, lui, a été chiffré à 77 millions d’euros. 

Ces deux chiffres sont issus d’une étude sérieuse menée par le site Pitchinvasion, un guide non officiel de l’Euro 2020 à l’attention des supporters. L’existence de celle-ci prouve, s’il est encore nécessaire de le faire, à quel point le football et le business sont désormais indissociables. L’un ne va pas sans l’autre. Ce constat ne date pas d’hier, ballon rond et monde des affaires étant pour ainsi dire «amants» depuis qu’une poignée d’Anglais ont créé ce jeu voici pratiquement deux siècles. Mais force est de constater que leur attirance semble se renforcer un peu plus année après année. Ou plutôt saison après saison, comme on dit en matière de sport. 

Droits TV, fonds d’investissement, datas… 

C’est pourquoi, alors que débute ce vendredi un Euro de football qui est le troisième événement sportif le plus important au monde (après les Jeux olympiques et la Coupe du monde de football), la rédaction de Paperjam a décidé de chausser les crampons et de monter sur la pelouse. Non pas pour parler du domaine purement sportif, mais bien du business qui est au cœur du monde du football. Ou plutôt des business. Car ils sont nombreux à graviter autour d’un sport où le fair-play n’est plus une évidence au moment de franchir certaines portes. Qu’il s’agisse de droits TV qui valent aujourd’hui plusieurs milliards, du déploiement des fonds d’investissement à la tête de certains (grands) clubs ou de la révolution que constitue l’arrivée des datas dans le recrutement des footballeurs. Sans oublier une petite touche forcément luxembourgeoise. 

C’est de tout ça que nous comptons vous parler à partir de ce lundi. Rendez-vous donc tous les jours dès 7h sur notre site et à 8h dans notre newsletter matinale.