LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

La Table

On a testé la nouvelle mouture du K116, à Esch



La nouvelle gérance du K116, adresse incontournable d’Esch-sur-Alzette, a mis en place une carte appétissante, mais un peu longue, tant dans la taille que dans la réalisation…  (Photo: Maison Moderne)

La nouvelle gérance du K116, adresse incontournable d’Esch-sur-Alzette, a mis en place une carte appétissante, mais un peu longue, tant dans la taille que dans la réalisation…  (Photo: Maison Moderne)

Des plats bien servis, un cadre qui marche toujours aussi bien mais quelques améliorations possibles çà et là: on a testé la nouvelle gérance du K116, à la Kulturfabrik d’Esch-sur-Alzette.

En cette phase de préparation d’Esch2022 et au lendemain de l’inauguration de la Konschthal, Esch-sur-Alzette est plus que jamais sous les feux de la rampe. Dans la capitale du Sud, la Kulturfabrik y constitue toujours un bastion de créativité et de bon goût, à l’instar de son restaurant K116 qui, même s’il enchaîne les différentes gérances, tient bon la barre depuis plus de 20 ans... On nous avait annoncé pas mal de nouveautés avec la gérance actuelle, qui a pris les rênes de l’endroit il y a quelques mois. Il aurait été dommage de ne pas aller goûter tout cela en terrasse, avec les derniers rayons de soleil de la saison...

Le cadre n’a pas changé, il fait toujours bien le boulot avec son ambiance «post-indus/abattoir branché mais sans se prendre au sérieux», qui fait la marque et l’identité de tout le centre culturel. La carte, quant à elle, a bien pris en volume: salades, bowls, carpaccios (un incontournable de l’endroit depuis toujours), viandes, spécialités luxembourgeoises, currys thaïs, burgers... et une dizaine de desserts. Sans compter les plats de la formule du jour (facturée 20€ les trois services) et les suggestions. Ouf, ça fait beaucoup! La tendance va plutôt à la carte courte de suggestions du moment qu’à cette version pléthorique.

Le cadre industriel du K116 est intemporel et fonctionne toujours aussi bien,  après plus de 20 ans d’existence… Happy Dayz Photographie

1 / 2

Le cadre industriel du K116 est intemporel et fonctionne toujours aussi bien,  après plus de 20 ans d’existence… Happy Dayz Photographie

2 / 2

On apprend que le chef est originaire du Maghreb et qu’il manie les épices avec brio. On se décide donc pour un combo «Salade K116» de la mer en entrée (16€) et le «Coquelet rôti aux herbes et épices d’orient» en plat (23€). Tous deux issus de la carte, et non du menu du jour. Et cela a été probablement le problème de ce repas: le temps d’attente est long, surtout avec les propositions de la carte, avec un plat principal servi à 13h55, en arrivant sur place à 12h30. Un peu dommage...

La salade K116, fraîche et copieuse, même en portion entrée.  Maison Moderne

La salade K116, fraîche et copieuse, même en portion entrée.  Maison Moderne

«Silver lining»: les deux sont réussis! Les produits de la salade sentent le frais et sont bien assaisonnés avec la vinaigrette exotique. La portion est très généreuse, même en format entrée – on sait qu’on ne ressortira pas de là avec la faim au ventre. Le coquelet est particulièrement savoureux, avec une cuisson et une utilisation des épices au top et de petites pommes de terre géniales. Mais 30 minutes de retard… Rien d’irrémédiable, cependant!

Le coquelet rôti du K116, particulièrement réussi. Maison Moderne

Le coquelet rôti du K116, particulièrement réussi. Maison Moderne

Les prix ne sont pas franchement anecdotiques non plus, et il manque quelques options supplémentaires pour les personnes veggies/véganes. Mais la cuisine est bonne, et l’adresse toujours aussi plaisante. On optera plus volontiers pour le menu du jour le midi, et pour la carte le soir, lorsqu’on a le temps. 

Brasserie K116: 116, rue de Luxembourg, Esch-sur-Alzette, T. 26 17 59 74

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!