LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

LA TABLE

On a testé le Elch



Élégante et chaleureuse à la façon d’un chalet alpin en hiver, l’ambiance du Elch reste indémodable. (Photo: Hadrien Friob)

Élégante et chaleureuse à la façon d’un chalet alpin en hiver, l’ambiance du Elch reste indémodable. (Photo: Hadrien Friob)

Une jolie cheminée, une ambiance chic et chaleureuse et des plats généreux: le Elch dans sa tenue d’hiver reste incontournable.

Belle et grande terrasse verdoyante l’été, chalet alpin élégant et cosy l’hiver,  «Le Elch» reste relativement indémodable tout au long des saisons. Hommes et femmes d’affaires, familles, couples et autres jeunes expats en goguette s’y rassemblent midi comme soir pour passer un moment convivial à table, à quelques minutes à peine du centre-ville.

Au déjeuner, pas de formule en tant que telle, mais une entrée offerte pour chaque plat choisi dans les suggestions de la semaine, sans oublier la carte pléthorique des tartares, la spécialité de la maison, à prendre en portion entrée ou en plat.

Cette semaine, dans les trois choix d’entrées figurait une petite assiette de jambon de biche simple, mais efficace. Quelques pickles auraient pu donner un peu de relief à cette charcuterie déjà originale, mais rien de dramatique: l’appétit était ouvert!

Une petite assiette de jambon de biche toute simple pour débuter le lunch au Elch. (Photo: Maison Moderne)

Une petite assiette de jambon de biche toute simple pour débuter le lunch au Elch. (Photo: Maison Moderne)

Et côté plat de résistance, par contre, c’est un bon gros miam grâce à un pavé de sandre cuit sur la peau et accompagné de légumes de saison, d’oignons grelots, de lard et de jus corsé cuit juste comme il faut et servi avec générosité. Un joli plat gourmand.

Du sandre bien cuit, des légumes de saison et un jus corsé: triplé gagnant.  (Photo: Maison Moderne)

Du sandre bien cuit, des légumes de saison et un jus corsé: triplé gagnant.  (Photo: Maison Moderne)

Sur la carte des desserts, pas de fanfreluches: une tartelette aux deux chocolats (photo) ou une salade de fruits exotiques pour celles et ceux qui ne sont pas branché(e)s plus que ça sur les cafés gourmands.

La tartelette aux deux chocolats: l’un des desserts du moment au Elch. (Photo: Maison Moderne)

La tartelette aux deux chocolats: l’un des desserts du moment au Elch. (Photo: Maison Moderne)

Enfin, pour un établissement où se montrer relève autant du statut social que de l’appétit, on s’attendait à une douloureuse autrement plus salée. Cependant, les prix restent corrects, avec une mention spéciale pour le bon petit riesling local de chez Krier-Bisenius vendu au verre à 6,5€, alors que de nombreux établissements rivalisent actuellement d’hyperboles tarifaires pour le moindre verre de vin...

Des prix qui n’ont pas explosé et du vin local à moins de 7€, l’addition du Elch s’avère assez peu salée! (Photo: Maison Moderne)

Des prix qui n’ont pas explosé et du vin local à moins de 7€, l’addition du Elch s’avère assez peu salée! (Photo: Maison Moderne)

BERTRANGE

Restaurant Elch, 2 Grevelsbarriere, 27 44 44