LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

la table

On a testé la Brasserie O’



La Brasserie O' s'est dotée d’un cadre contemporain chaleureux et convivial pour servir ses clients midi comme soir. (Photo: Brasserie O')

La Brasserie O' s'est dotée d’un cadre contemporain chaleureux et convivial pour servir ses clients midi comme soir. (Photo: Brasserie O')

Un cadre chaleureux au design étudié et une carte gourmande alliant de beaux plats de brasserie et une section orientée nutrition et santé: la Brasserie O’ fait une entrée remarquée!

C’est à Niederanven que la nouvelle adresse du Groupe Aura a ouvert ses portes il y a moins d’un mois, accolée à sa grande sœur, l’Osteria di Niederanven. Mais contrairement à cette dernière, ou encore au restaurant Ambiente à Strassen ou Al Treno à Wecker, pas de cuisine italienne ici!

Dans une salle à la décoration aussi sophistiquée que chaleureuse, avec une cheminée, une belle hauteur sous plafond et un lustre magistral en verre dessiné sur mesure, c’est une cuisine de brasserie qui occupe une grande partie d’une carte concise et efficace: des croquettes, de la rôtisserie, des planches à partager pour l’apéro, mais aussi – et là c’est une surprise – une section entière intitulée «Clin d’œil nutrition» qui propose une petite dizaine de plats sains, véganes ou non, souvent hypocaloriques et/ou accompagnés d’aliments «superfood». C’est en l’occurrence la collaboratrice et conseillère en nutrition du groupe, Jennifer Zangrando, qui a travaillé avec la cuisine pour élaborer cette «carte dans la carte».

Pour le déjeuner, la Brasserie O’ propose une formule de la semaine très attractive à 12,50€ le plat et 15,50€ pour entrée/plat (cette semaine: consommé et boulettes de viande sur tagliatelles), mais il est difficile de ne pas se laisser tenter par la section croquettes qui permet de choisir entre une version aux crevettes, veggie ou encore truffe/canard. La première (photo) fait d’ailleurs bien le travail ou ouvre l’appétit juste comme il faut.

Et de l’appétit, il va en falloir pour la suite! Car le superbe coquelet entier de rôtisserie, croustillant et juteux à souhait, accompagné de très bonnes petites pommes de terre au romarin, n’est pas fait pour les petites faims! Les 25 minutes minimum nécessaires à sa préparation valent le coup: c’est un vrai régal.

Grande réussite avec ce coquelet entier et ses pommes de terre au romarin. Maison Moderne

Grande réussite avec ce coquelet entier et ses pommes de terre au romarin. Maison Moderne

Arrivé au dessert, on opte volontiers pour une des propositions plus légères de la carte nutrition, avec par exemple un intéressant pudding de graines de chia que le chef accommode avec des fruits frais en fonction de ses arrivages. Une bonne idée qu’il est rare de trouver, même dans la capitale...

Pour le dessert, on se laisse bien volontiers tenter par une option diététique aux graines de chia. Maison Moderne

Pour le dessert, on se laisse bien volontiers tenter par une option diététique aux graines de chia. Maison Moderne

Côté addition, le client s’y retrouve. Les plats sont servis avec générosité, en brasserie comme en «Clin d’œil nutrition». Les vins au verre sont très honnêtes aussi, avec du local de chez Kohll-Reuland à moins de 6€ ou encore un excellent sicilien «Inzolia» blanc bio à 7€. Le menu «croquettes» pourrait être légèrement adapté, mais c’est apparemment au programme. Trois semaines après son ouverture, la Brasserie O’ convainc déjà.

Une formule du midi très attrayante et une carte honnête, on en a pour son argent à la Brasserie O’. Maison Moderne

Une formule du midi très attrayante et une carte honnête, on en a pour son argent à la Brasserie O’. Maison Moderne

Brasserie O’ – 2A, rue de Munsbach, Niederanven

28 11 84