POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Distinction

Le Nobel de la paix décerné à deux journalistes



Temps fort de la saison Nobel, le prix de la paix a été attribué ce vendredi à la journaliste philippine Maria Ressa et au journaliste russe Dmitry Muratov.  (Illustration: Niklas Elmehed – Nobel Prize outreach)

Temps fort de la saison Nobel, le prix de la paix a été attribué ce vendredi à la journaliste philippine Maria Ressa et au journaliste russe Dmitry Muratov.  (Illustration: Niklas Elmehed – Nobel Prize outreach)

Le prix Nobel de la paix 2021 a été attribué à deux journalistes, le Russe Dmitry Muratov et la Philippine Maria Ressa, a annoncé, ce vendredi, le jury du comité Nobel.

Le prix Nobel de la paix a été décerné à la Philippine Maria Ressa et au Russe Dmitry Muratov. Deux journalistes récompensés pour leurs travaux et «leur combat courageux pour la liberté d’expression».

Le comité Nobel norvégien a récompensé le travail de Maria Ressa et Dmitry Muratov, qui représentent tous les journalistes qui «défendent la démocratie et la liberté de la presse, qui sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables», a souligné Berit Reiss-Andersen, présidente du comité Nobel à Oslo.

Dmitry Muratov (59 ans) est le rédacteur en chef du journal russe Novaïa Gazeta qu’il a cofondé. Maria Ressa (58 ans) a également cofondé Rappler, un média d’investigation qui enquête régulièrement sur les abus du pouvoir autoritaire des Philippines.

Les deux journalistes seront décorés d’une médaille d’or et se verront remettre la somme de près d’un million d’euros le 10 décembre prochain dans la capitale norvégienne.

L’an dernier, le Nobel de la paix avait récompensé le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies pour ses efforts contre la faim dans le monde.