POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Mobilité connectée

Volvo va fournir 24.000 voitures autonomes à Uber



Le contrat passé entre Volvo et Uber représente pour le constructeur suédois un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros. (Photo: DR)

Le contrat passé entre Volvo et Uber représente pour le constructeur suédois un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros. (Photo: DR)

Le constructeur suédois a passé un énorme contrat avec le géant du numérique américain pour lui fournir des XC 90 autonomes à compter de 2019.

Le Suédois Volvo a annoncé lundi avoir signé un accord selon lequel il va vendre «des dizaines de milliers de voitures autonomes à Uber» — leader mondial des VTC —, qu’il lui livrera entre 2019 et 2021.

Si Volvo n’a pas précisé combien de véhicules il allait produire pour Uber, plusieurs médias européens et américains citent le nombre de 24.000 voitures — pour plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires — du modèle XC 90, basé sur la plateforme modulaire SPA, que le constructeur suédois présente comme l’une des plus sophistiquées au monde.

Volvo, propriété du Chinois Geely, va assembler ces SUV spéciaux équipés de tous les capteurs et calculateurs nécessaires à la conduite autonome. À charge, ensuite, de Uber d’y installer son logiciel de conduite et de connecter ces engins à son application.

Nouveau modèle économique

«L’industrie automobile est en train d’être bouleversée par la technologie, et nous voulons participer au changement», a indiqué lundi Häkan Samuelsson, le PDG de Volvo, qui a encore précisé vouloir faire de son groupe un «fournisseur de choix pour les services de mobilité du monde entier».

Pour Uber, ce contrat représente un nouveau modèle économique, puisque le géant du numérique américain ne possédait aucun véhicule jusqu’ici, ceux-ci étant la propriété des chauffeurs.