POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Convention bancaire

Une première réunion dédiée «aux chiffres détaillés»



La nature des échanges ou l’atmosphère générale de la première réunion entre partenaires sociaux sont des sujets encore jalousement gardés, de part et d’autre. (Photo: David Laurent / archives)

La nature des échanges ou l’atmosphère générale de la première réunion entre partenaires sociaux sont des sujets encore jalousement gardés, de part et d’autre. (Photo: David Laurent / archives)

Cinq jours après la tenue de la première réunion plénière entre syndicats du secteur bancaire et ABBL, un communiqué commun succinct a été publié lundi. Les partenaires sociaux font état notamment de la mise en place de quatre groupes de travail.

D’un commun accord, Aleba, OGBL/SBA et LCGB-SESF d’un côté et ABBL de l’autre ont décidé, mercredi 7 décembre, de communiquer d’une seule voix au cours de ces négociations. Cinq jours après la tenue de la première réunion plénière dans le cadre des échanges sur l’élaboration de la prochaine convention collective du secteur bancaire, aucune information sur ce qui s’est échangé autour de la table n’avait fuité.

Il aura donc fallu attendre cinq jours pour que le communiqué officiel ne sorte. Succinct et neutre, ce dernier indique que cette première réunion a été consacrée partiellement à «une présentation détaillée des chiffres des trois premiers trimestres de l’année par la CSSF». Une autre partie de la réunion a été dédiée à la constitution de quatre groupes de travail, dédiés respectivement aux chapitres «classification et rémunération», «employabilité et formation», «organisation du temps de travail» et «bien-être».

Des thèmes qui reprennent en partie les revendications des syndicats, qui plaident notamment pour une revalorisation de la grille salariale, une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie privée ou une réorganisation du système d’évaluation. Selon le communiqué officiel, les groupes de travail commenceront leurs travaux «dès janvier» et auront pour objectif d’«élaborer des propositions concrètes pour la plénière», dont la date n’a pas été précisée.