ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Marché satellitaire

SES place ses pions dans la 5G



picture_ses_2018.jpg

Le projet 5G-VINNI explorera des solutions dans des domaines tels que la sécurité publique, la cybersanté, le transport maritime, le transport, les médias et le divertissement ainsi que l’automobile. (Photo: SES)

L’opérateur de satellites intègrera le projet européen 5G-VINNI, qui a pour but d’accélérer l’adoption du nouveau réseau par le biais de partenariats publics et privés. Déjà impliquée dans d’autres initiatives, l’entreprise souhaite plus globalement se positionner comme un acteur incontournable dans le déploiement de cette nouvelle technologie.

SES a annoncé ce mardi qu’il contribuera au projet européen 5G Verticals Innovation Infrastructure (5G-VINNI). Cette initiative, qui implique une vingtaine de partenaires privés – dont les principaux opérateurs de réseaux mobiles – et la Commission européenne, a pour but de développer des solutions globales au niveau du continent pour faciliter et accélérer l’adoption de la 5G.

L’entreprise luxembourgeoise mettra notamment à disposition ses satellites O3b d’orbite circulaire intermédiaire ou MEO («medium Earth orbit»), conçus pour ce type de service. Le projet explorera des solutions dans des domaines tels que la sécurité publique, la cybersanté, le transport maritime, le transport, les médias et le divertissement ainsi que l’automobile.

SES est déjà très impliqué dans le développement de la 5G. «Aujourd’hui, SES travaille sur plusieurs pistes pour s’assurer que le satellite s’intègre facilement et de manière transparente dans l’environnement mondial 5G», explique John-Paul Hemingway, le CEO de SES Networks, la branche du groupe qui s’occupe de la transmission des données.

Principal moteur de croissance

Persuadée que les satellites ont toute leur place dans le déploiement de cette nouvelle technologie, l’entreprise fait partie du consortium européen SaT5G. Créé par la Commission européenne, ce groupement d’entreprises compte notamment Airbus et Thales. Il vise à promouvoir les avantages de la technologie satellitaire dans le réseau 5G.

Une démonstration en direct lors de la conférence EuCNC 2018, le mois dernier à Ljubljana, avait d’ailleurs permis de mettre en lumière des premiers résultats concluants. Hors de l’Europe, SES mène également des projets aux États-Unis autour de la 5G.

Pour le groupe, le marché des données par satellite sera son principal moteur de croissance dans les années à venir. Aujourd’hui, la branche SES Networks ne représente qu’un tiers du chiffre d’affaires de l’entreprise – les deux autres tiers étant occupés par SES Video –, mais c’est la seule qui a vu son chiffre d’affaires augmenter au cours du premier semestre 2018.