POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Premier semestre

Ralentissement du PIB de la zone euro



statec_conjonctureflash.jpg

Selon les chiffres d’Eurostat, au deuxième trimestre 2018, le PIB de la zone euro a progressé de 0,4%, une performance identique à celle du trimestre précédent. (Photo: Luc Deflorenne / archives)

Même s’il est toujours en progression, le PIB de la zone euro accuse une certaine perte de vitesse sur le premier semestre de cette année, selon les derniers chiffres publiés par le Statec. L’institut de statistique tempère cet effet d’expansion modérée, en précisant que l’année 2017 avait été «remarquable».

Le PIB de la zone euro a stagné au deuxième trimestre, réalisant une hausse de 0,4%, identique, donc, à celle observée au premier trimestre. C’est ce qui ressort des derniers chiffres publiés mercredi par le Statec dans son Conjoncture Flash (reprenant les données d’Eurostat), qui estime ce premier semestre «en perte de vitesse».

«Sur la première moitié de 2018, le rythme de croissance s’inscrit bien en deçà de celui qui prévalait l’année passée (+0,7% en moyenne par trimestre), mais demeure tout de même supérieur à la tendance historique relevée depuis la reprise de 2013 (+0,3% par trimestre)», ajoute l’institut de statistique dans sa publication.

Le Brexit parmi les points d’inquiétude

Pour le Statec, on peut y lire la matérialisation de certains risques baissiers – durcissement des politiques monétaires et montée du protectionnisme à l’échelle mondiale. «Après une forte expansion en 2016 et 2017, le volume du commerce mondial semble maintenant entrer dans une phase de stagnation.» Malgré cela, la fin du cycle d’expansion ne serait pas encore vue, mais les négociations en cours sur le Brexit ne laissent pas augurer de jours plus favorables en matière de demande extérieure adressée à la zone euro.