POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Événement international

Opération séduction dans le tourisme d’affaires



mice_luxembourg.jpg

Le Luxembourg entend jouer sur toute la gamme pour séduire les entreprises et institutions étrangères susceptibles d’organiser un événement au Luxembourg. (Photo: Maison Moderne /archives)

C’est une première. Luxembourg for Tourism et le cluster Mice organisent, début septembre, trois journées à destination de potentiels clients internationaux. Objectif: développer la réputation du Luxembourg comme destination pour le tourisme d’affaires.

«Vivez l’inattendu!» Le programme complet n’est pas encore révélé, mais le ton est donné. Baptisé «Meet Luxembourg», l’événement organisé du 1er au 3 septembre avec comme point de chute central l’European Convention Center est une grande première au Grand-Duché. Ses objectifs sont clairs: «séduire, émerveiller, inspirer»… les organisateurs étrangers de congrès, colloques et autres manifestations professionnelles. 

À ce titre, le programme préliminaire propose, outre des parties officielles avec la présence notamment du couple grand-ducal, une découverte du Grand-Duché, du Mudam à la Philharmonie en passant par les Casemates pour ne parler que de la capitale. Les organisateurs promettent également un voyage à travers l’histoire et les différents visages du Luxembourg, des Terres Rouges à la Moselle.

Ce programme dense vise donc à présenter les atouts du pays, tant en termes d’infrastructures que de cadre pour organiser des incentives et autres réunions de groupes internationaux et ainsi tordre le cou aux préjugés sur un pays dont l’image à l’étranger est parfois mal perçue ou tout simplement inexistante pour certains.

Priorité gouvernementale

L’organisation de cet événement dédié au tourisme d’affaires, le Mice (pour Meetings, Incentives, Conferencing, Exhibitions), s’inscrit dans la volonté du gouvernement d’en faire un segment en croissance et donc une source d’activité économique supplémentaire.

Une volonté qui avait conduit la fondation en 2014 d’un cluster Mice pour fédérer les acteurs publics et privés. Décrit par Francine Closener comme un laboratoire d’idées, le cluster est géré quotidiennement par Luxembourg for Tourism.

Si seuls 25% des événements Mice sont organisés dans le pays par des acteurs internationaux, le gouvernement entend bien renverser la tendance. Après avoir profité de l’effet de la présidence tournante du Conseil européen exercée par le Luxembourg au second semestre 2015, le secteur affiche une fréquentation en baisse, selon le bilan touristique du 1er semestre 2016.