POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Nationalité

Le passeport luxembourgeois séduit trois fois plus



La réforme du droit de la nationalité luxembourgeoise a boosté les demandes de passeports.  (Photo: DR)

La réforme du droit de la nationalité luxembourgeoise a boosté les demandes de passeports. (Photo: DR)

La nationalité luxembourgeoise a le vent en poupe, a déclaré mercredi le ministre de la Justice Félix Braz, qui a fait état du triplement des demandes depuis la facilitation des démarches en 2017.

«Trois fois plus de personnes demandent à devenir Luxembourgeoises», a constaté le ministre de la Justice Félix Braz ce mercredi, lors de la présentation de son analyse des premiers éléments et données statistiques concernant la réforme du droit de la nationalité luxembourgeoise entrée en vigueur le 1er avril 2017, en commission juridique.

Paradoxalement, les demandes de naturalisation ont diminué par rapport aux années 2015 et 2016, parce que c’est désormais la voie la plus compliquée pour obtenir la nationalité. Les personnes introduisant une demande afin de devenir Luxembourgeoises passent plutôt par les 11 différentes «options» qui leur permettent d’accéder à une procédure simplifiée pour obtenir la nationalité luxembourgeoise, a expliqué Félix Braz aux députés.

11 options différentes

Le mariage avec un(e) Luxembourgeois(e), ainsi que le service en tant que soldat volontaire de l’armée, l’immigration en tant que mineur, l’exécution d’un contrat d’accueil et d’intégration, ou encore une période de résidence de 20 ans sont quelques exemples des 11 différentes «options» fixées dans la nouvelle loi sur la nationalité.

1.014 personnes nées au Luxembourg de parents étrangers ont automatiquement obtenu (au moment de leur majorité) la nationalité luxembourgeoise, et ceci grâce à la nouvelle disposition du droit du sol de première génération.