POLITIQUE & INSTITUTIONS

Université du Luxembourg

Le budget 2017 approuvé malgré les tensions



En réponse aux tensions qui avaient fuité dans la presse, le conseil de gouvernance de l’Uni a demandé au rectorat d’améliorer les processus administratifs et budgétaires. (Photo: LaLa La Photo / archives)

En réponse aux tensions qui avaient fuité dans la presse, le conseil de gouvernance de l’Uni a demandé au rectorat d’améliorer les processus administratifs et budgétaires. (Photo: LaLa La Photo / archives)

Le conseil de gouvernance de l’Université du Luxembourg a approuvé samedi à l’unanimité le budget 2017 proposé par le rectorat. Deux jours plus tôt, des désaccords notables autour de ce dossier avaient fuité dans la presse.

Très sobre dans sa communication, l’Uni a indiqué samedi dans un communiqué que le budget 2017 était en croissance de 6% par rapport à 2016, soit environ 225 millions d’euros, ce qui lui permettra de continuer son «développement vers l’excellence dans la recherche et l’enseignement».

Elle a également informé que le conseil de gouvernance avait arrêté les comptes annuels 2016 et que ceux-ci dégageaient un solde positif.

Quelques lignes plus loin, le communiqué indique toutefois que le conseil de gouvernance a noté l’avis du conseil universitaire et invité le rectorat à améliorer les processus administratifs et budgétaires, «et ceci sans délai». «Étant une institution performante dans des domaines-clés de la recherche et de l’enseignement supérieur, il faut que l’Université applique aussi le principe d’excellence dans son administration et sa gestion», est-il précisé.

Une façon de reconnaître à demi-mot les tensions qui existent entre le rectorat et le reste du personnel. Celles-ci avaient fuité dans la presse vendredi, un jour après la réunion du conseil de l’Université, un organe qui regroupe les doyens des trois facultés, ainsi que les représentants des professeurs, des chercheurs et des étudiants.

Contactée par Paperjam, l’Université n’avait pas souhaité faire de commentaires, rappelant que les décisions prises par le conseil de l’Université seraient communiquées dans un délai de six jours à la communauté universitaire, comme le précise le règlement.

Nous n’en savons donc pas plus après cette réunion du conseil de gouvernance, si ce n’est que le rectorat va devoir revoir ses méthodes de management.