POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Annonce officielle

L’assemblée de l’AIIB au Luxembourg en 2019



aiib.jpg

À Mumbai, Pierre Gramegna a officiellement invité ses partenaires de l’AIIB au Luxembourg en juillet 2019. (Photo: SIP)

Le Luxembourg organisera la quatrième assemblée générale de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures en juillet 2019. Il est le premier partenaire européen à s’être proposé à le faire.

Lors de sa troisième réunion annuelle à Mumbai, la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB) a annoncé que sa quatrième réunion annuelle se tiendrait à Luxembourg. Elle aura lieu les 12 et 13 juillet 2019.

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, est en mission financière dans la capitale économique de l’Inde ce début de semaine et a pu assister à la réunion de la nouvelle institution asiatique, dont le Grand-Duché avait été le premier partenaire européen, en 2016.

Le Luxembourg aide à renforcer les liens entre l’Asie et l’Europe.

Pierre Gramegna, ministre des Finances

Dans son intervention devant les gouverneurs, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a salué la volonté de la banque d’appliquer les plus hauts standards en matière de gouvernance et de financement d’infrastructures durables.

«En tant que premier pays membre européen de l’AIIB à organiser la réunion annuelle», a commenté le ministre des Finances, «le Luxembourg aide à renforcer les liens entre l’Asie et l’Europe et joue notamment un rôle catalyseur en développant des synergies entre la BEI et l’AIIB pour faire face aux défis partagés du développement d’infrastructures durables.»

Liens renforcés avec l’Inde

Pour rappel, l’objectif de cette institution financière internationale est de favoriser le financement d’infrastructures modernes entre l’Extrême-Orient et l’Europe, tout en passant par l’Asie centrale et le Proche-Orient. Aujourd’hui, la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures compte 87 membres, le Liban ayant rejoint la banque cette année.

Pierre Gramegna a également eu une entrevue avec son homologue indien, Piyush Goyal, ainsi qu’avec les responsables de la Banque centrale et du régulateur indien, pour évoquer les relations financières entre l’Inde et le Luxembourg. Lors de ces entretiens, il a notamment mis l’accent sur la collaboration dans le secteur financier en évoquant les fonds d’investissement, les fintech et la finance durable.