ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

#HUBRADAR

La «web neutrality» également remise en cause en France



D’après l’opérateur français Orange, les usages à venir liés entre autres à l’internet des objets (voitures autonomes, etc.) vont nécessiter une connectivité beaucoup plus puissante, et donc des offres adaptables. (Photo: Licence C.C)

D’après l’opérateur français Orange, les usages à venir liés entre autres à l’internet des objets (voitures autonomes, etc.) vont nécessiter une connectivité beaucoup plus puissante, et donc des offres adaptables. (Photo: Licence C.C)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Les États-Unis enterrent la «net neutrality»
C’était notre «next» du 27 novembre 2017, et c’est enfin arrivé: la Commission fédérale des communications (FCC) a voté, par trois voix contre deux, la fin de la neutralité du net (concept selon lequel tout le contenu sur internet est égal, du blog le moins populaire aux géants du web). La crainte d’un internet à deux vitesses réapparaît avec également des questions concernant la liberté d’expression et le juste poids des prises de parole. «La FCC donne les clés de l’internet à une poignée d’entreprises multimilliardaires», proteste ainsi l’un des membres ayant voté contre. Plusieurs États ont annoncé qu’ils allaient s’associer pour contester cette décision et les associations de défense de liberté pourraient également saisir la justice. Pour en savoir plus sur les conséquences de la fin de la «net neutrality», cliquez ici.
#NETNEUTRALITY #FCC #USA 

En France, Orange est aussi pour la fin de la neutralité du net
Le coup de massue porté à la neutralité du net aux États-Unis aura-t-il des conséquences en France? Sur BFM Business, Stéphane Richard, le PDG d’Orange, s’est exprimé à propos de l’abandon de la «net neutrality», qu’il considère comme une «obligation». Selon lui, les usages à venir liés entre autres à l’internet des objets (voitures autonomes, etc.) vont nécessiter une connectivité beaucoup plus puissante. La fin de la neutralité du net est «consubstantiel à la 5G, qui va arriver pour nous à partir de 2020-2021». Si le leader français des télécoms plaide pour son intérêt (l’actuelle neutralité l’empêche de surfacturer les usages très gourmands en bande passante alors même que cette consommation oblige l’opérateur à investir massivement dans son réseau), il va devoir faire face à l’Arcep qui se fixe pour mission de protéger et de garantir ce principe.
#FRANCE #NETNEUTRALITY #ORANGE

Une nouvelle planète découverte grâce à l’intelligence artificielle
Google et la Nasa ont annoncé avoir découvert une nouvelle planète grâce à l’intelligence artificielle. «Kepler-90i» serait la 8e planète du système Kepler-90, faisant lui-même partie de la constellation Draco. Celle-ci dénombre autant de planètes que notre système solaire, démontrant ainsi que les systèmes stellaires avec huit planètes ne sont peut-être pas aussi rares que la science le pensait jusqu’alors. Cette avancée illustre une fois de plus le potentiel de progrès que possède l’IA et à quel point le binôme entre l’Homme et la machine peut être vertueux: cette découverte n’aurait pas eu lieu sans les humains qui ont étiqueté les données utilisées pour entraîner la machine.
#IA #ASTRONOMY #NASA

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.