POLITIQUE & INSTITUTIONS

#CELEBRATINGLUXEMBOURG

«Il y a si peu de frontières dans nos mentalités»



ralph_siebenaler.jpg

Ralph Siebenaler: «Nous devons continuer à fournir les efforts requis pour rester dynamiques et c’est probablement la tâche la plus difficile.» (Photo: DR)

2017 est l’année de célébration du Luxembourg pour Maison Moderne, qui met à l’honneur les ambassadeurs du pays à l’étranger. «Celebrating Luxembourg» donne cette fois-ci la parole au professionnel de la télévision Ralph Siebenaler.

Après une première partie de carrière passée entre 2001 et 2005 au Luxembourg au sein de RTL Group en tant que strategy executive/project manager, Ralph Siebenaler a quitté le Grand-Duché pour s’établir tout d’abord en Russie pendant plus de 5 ans en tant que COO de la chaîne gratuite REN TV, puis COO/CFO de Klub 100 (la TV payante de RTL Group en Russie).

En 2011, il s’envole vers Singapour où il rejoint Magistan Media, une société spécialisée dans la fourniture de services de gestion de projet aux entreprises de médias et aux start-ups actives dans les domaines de la diffusion, de la télévision payante, de la programmation et du marketing, de la production ou de la réalité augmentée. Arrivé en tant que directeur des opérations réseaux et business development, il y a été promu directeur général en août 2010 et occupe toujours ces fonctions à ce jour.

Membre de plusieurs conseils d’administration au Luxembourg, en Hongrie, en Pologne, Singapour, Taiwan ou en Grande-Bretagne, il fut également entre 2015 et 2016 CEO par intérim de Digicel Play, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et dans les îles du Pacifique Sud, contribuant à en faire la plus grande plateforme de télévision payante dans cette zone géographique. Il continue à en gérer la stratégie de contenu.

Monsieur Siebenaler, votre travail contribue au rayonnement à l’international du Luxembourg. Quand en avez-vous pris conscience pour la première fois?

«C’était lors de mon stage, quand j’étais étudiant d’échange à Singapour. Je me suis rendu compte que nous sommes des ambassadeurs de notre pays par notre activité professionnelle – surtout quand celle-ci se passe à l’étranger.

Peut-on parler d’un savoir-faire typiquement luxembourgeois en matière d’audiovisuel? Comment le pays se positionne-t-il à l’international?

«Je ne parlerai pas d’un savoir-faire dans le sens strict du terme. Je pense plutôt que les sociétés actives dans l’audiovisuel à Luxembourg adaptent une approche pragmatique par rapport à ce qui peut être fait et pas fait à Luxembourg. Par exemple, ils facilitent l’échange de savoir-faire entre leurs filiales internationales en faisant appel à la force de travail multilingue du pays. Par conséquent, le Luxembourg devient un ‘knowledge hub’ pour dégager des synergies et optimiser la performance des groupes médias.

Luxembourg est un pays... fiable, dynamique et ouvert. Reconnaissez-vous Luxembourg dans ces mots-clés retenus par le gouvernement?

«Oui. Le fait d’être ouvert est un des plus grands atouts du Luxembourg. C’est ce qui catalyse le développement du pays. Le Luxembourg a la réputation d’être fiable – et nous pouvons en être fiers. Nous devons continuer à fournir les efforts requis pour rester dynamiques – c’est probablement la tâche la plus difficile –, parce que c’est humain de vouloir se reposer quand on se porte bien.

Que vous disent vos interlocuteurs à l’étranger sur le Luxembourg?

«Ceux qui connaissent le Luxembourg sont inspirés par le fait que le pays a réussi à développer une position de leadership dans plusieurs secteurs malgré sa petite taille. Ceux qui ne le connaissent pas ou peu sont surpris d’apprendre son poids économique, son fonctionnement, son rayonnement international, son rôle au sein de l’Union européenne...

Et qu’est-ce que vous leur répondez pour leur donner envie de visiter le Luxembourg?

«Je leur cite ce qui me fascine moi-même avec ce pays: son mix des cultures, son internationalisme et son esprit européen, mais aussi l’absence de frontières. Il n’y en a aucune autour de notre pays et si peu dans notre mentalité.

À quelle occasion avez-vous pu particulièrement être fier du Luxembourg?

«Étant étudiant, je fus impressionné par les succès de la CLT sur les marchés internationaux de télévision. Je me souviens notamment du moment où RTL est devenue la première chaîne en Allemagne, avec deux non-Allemands (un Autrichien et un Luxembourgeois) comme top managers! C’est l’exemple qui m’a montré que l’on peut exceller à un niveau européen ou global avec de la volonté, de la compétence et de la passion. C’est l’événement qui a déterminé mon choix de carrière.

Dans un sens plus large, je me réjouis du fait que le Luxembourg ait bénéficié d’un leadership politique compétent et visionnaire pendant des décennies, ce qui a permis au pays d’arriver à sa performance économique et son niveau de vie d’aujourd’hui, y inclus ses systèmes sociaux qui contribuent à éviter des inégalités flagrantes dans notre population.»

L’aventure #CelebratingLuxembourg continue sur celebratingluxembourg.com pour découvrir toutes les personnalités.