ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Recherche & développement

IEE et Goodyear se relogent au Campus



luxembourg_automotive_campus_iee.jpg

La société IEE, spécialisée dans les composants automobiles sensibles de sécurité, transférera ses locaux à Roost en 2018. (Illustration: Belvedere Real Estate)

Le Luxembourg Automotive Campus accueillera Goodyear et IEE. Cette dernière y transfère ses activités de R&D situées à Contern. Goodyear y déménagera les 1.500 collaborateurs de son Innovation Center. En attendant l’arrivée d’autres entreprises.

Le futur site industriel spécialisé dans la R&D pour les composants automobiles a été présenté ce jeudi matin. Implanté sur le territoire de la commune de Bissen près du lieu-dit Roost, le futur «Luxembourg Automotive Campus» hébergera les activités de recherche et d’innovation de plusieurs entreprises relevant du secteur automobile. 

IEE et Goodyear sont les deux premières à s’installer sur ce campus, en tant que partie prenante au projet. Le site s’étendra sur 14 hectares, à l'emplacement de l’ancienne usine «Wire Plant». Après démolition des bâtiments par Goodyear, l’État viabilisera le terrain et procédera à la mise en place des infrastructures nécessaires pour une enveloppe qui doit avoisiner les 30 millions d’euros.

Mais l’État entend bien rentabiliser l’investissement sur le long terme, notamment via la rémunération de l’utilisation des structures communes proposées aux entreprises. Car le nouveau campus fonctionnera sur le mode du partage, tant d’expériences que de facilités (restauration, crèche, salles de réunion…) sur place. 

Les infrastructures communes aux utilisateurs du campus

Un concept qui a séduit IEE, l’un des leaders mondiaux des composants automobiles, à l’étroit dans ses locaux de Contern. Les collaborateurs du département R&D, ainsi que du quartier général de la société, devraient ainsi rejoindre le site de Roost dans la deuxième partie de 2018. Les équipes de production resteront en place à Echternach. 

Fondée au Luxembourg en 1989, la start-up IEE devenue acteur de taille mondiale (repris en 2013 par un consortium chinois) débloque un investissement de quelque 25 millions pour son futur siège où travailleront 300 collaborateurs.

Goodyear relocalisera quant à elle les activités de son centre d’innovation (1.500 personnes) vers le campus, souhaitant profiter de nouveaux locaux pour aborder les défis de l’automobile qui rime avec connectivité, mobilité et autonomie. À terme, le campus devra pouvoir accueillir quelque 4.000 personnes.

«Le campus sera le futur site-vitrine du secteur et fera du Luxembourg encore davantage une destination de choix pour les équipementiers automobiles», a déclaré Étienne Schneider durant la cérémonie d’inauguration. Le vice-Premier ministre et ministre de l’Économie se félicite des premiers échos reçus à l’annonce du projet. Des sollicitations internationales donnent l’espoir au ministre d’une extension du site dans un second temps, à l’instar du succès rencontré par le campus de Bilbao, en Espagne.

À la croisée de la recherche menée par l’Université ou des start-up et des besoins de l’industrie, le campus peut représenter un facteur différenciant pour le Luxembourg. Reste désormais à respecter l’agenda des travaux.