ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Résultats financiers

Hamilius a porté l’année de Codic



19082015-ke1a5745.jpg

Le projet Royal-Hamilius doit officiellement prendre fin en 2019. (Photo: Paperjam/DR)

Le promoteur immobilier a fait le point sur ses opérations pour 2014-2015. L’entrée dans le capital de l’îlot phare du centre-ville d’Abu Dhabi Investment Authority a contribué à une marge brute de 36 millions d’euros.

À la manœuvre du complexe Hamilius au cœur de la capitale, Codic a présenté son bilan 2014-2015 courant du 1er mai 2014 au 30 avril 2015.

Le promoteur immobilier actif au Luxembourg depuis 1989 fait justement état de ce projet emblématique, avec une marge brute s’élevant à 36 millions d’euros, «principalement matérialisée par les ventes majeures réalisées sur l’année, à savoir Royal-Hamilius et Gateway». Ce dernier – localisé sur le site de l’aéroport de Bruxelles National – a été cédé à Befimmo et pré-loué à Deloitte Belgique.

Les fonds propres consolidés du groupe s’élevaient au 30 avril dernier à 114,6 millions d’euros, pour une dette financière nette de 67,5 millions d’euros, précise Codic.

Cet exercice fut aussi marqué par un changement d’actionnariat en juin 2014 à la faveur de deux familles françaises, Descours et Mulliez, le CEO Thierry Behiels conservant sa participation dans le groupe.

Chantiers en cours

L’agenda luxembourgeois de Codic pour les prochains mois est occupé par le chantier du L2 à Leudelange, en partenariat avec Tralux. Cet immeuble de bureaux de 13.000 m2 sera disponible en 2017, d’après le calendrier actuel.

Mais les principales activités de l’équipe luxembourgeoise restent donc concentrées autour du projet Hamilius attendu pour 2019.

Durant l’exercice, une participation majoritaire sur l’activité tertiaire du projet Royal-Hamilius a été cédée à une filiale du fonds souverain Abu Dhabi Investment Authority aux côtés d’un consortium de banques réunissant BNP Paribas, BGL, ING et Belfius.