PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Fintech Awards Luxembourg

Governance.io, élue fintech de l’année



fintech-governance.jpg

Les 50.000 euros remportés permettront d'agrandir l'équipe de la start-up. (Photo: Anna Katina)

La fintech dédiée à la gouvernance dans les fonds d’investissement est la grande lauréate des premiers Fintech Awards Luxembourg dont la finale s’est déroulée mardi soir. Scaled Risk reçoit le prix de Fintech Entrepreneur of the Year et Neurodecision est récompensée pour son pitch.

Fête de la musique, début de l’été… les célébrations étaient variées en ce 21 juin, jour choisi par KPMG pour organiser la finale de la première édition des Fintech Awards Luxembourg.

Un concours organisé afin de rendre visible ces jeunes pousses à l’intersection de la technologie et de la finance, mais aussi d’accroître la visibilité du Luxembourg à l’international dans cette sphère fintech qui ne fait que grandir, comme l’a rappelé Georges Bock, le managing partner de KPMG devant une assistance venue en nombre au siège du cabinet d’audit et de conseil.

Et les gagnants sont…

Choisis parmi plus de 80 dossiers en provenance du Luxembourg, des pays voisins et plus éloignés, les 10 finalistes se sont prêtés à un nouveau pitch devant le jury de professionnels et de représentants de la Place. Un jury qui a eu l’occasion d’affûter ses questions pour, aux alentours de 21h30, désigner, après une délibération passionnée, les trois finalistes.

Governance.io devient la première Fintech Startup of the Year et reçoit un prix de 50.000 euros qui sera utilisé pour engager de nouveaux collaborateurs, ont indiqué les responsables de la start-up. Celle-ci sera aussi hébergée au Technoport pendant quatre mois.

Le prix va nous donner beaucoup de crédibilité.

Bert Boerman, Governance.io

Governance.io s’est spécialisée dans la gouvernance des fonds d’investissement et propose une vue d’ensemble sur leur chaîne de valeur.

Scaled Risk, en particulier son dirigeant et fondateur, Hervé Bonazzi, reçoit le prix de Fintech Entrepreneur of the Year qui l’emmène pour une semaine d’immersion dans la Silicon Valley, à la rencontre de partenaires potentiels. 

Scaled Risk fournit des logiciels financiers qui unifient big data et analyse des technologies en mémoire pour amener les acteurs financiers à une analyse des trading en temps réel évolutif et à une meilleure gestion des risques.

Quant à Neurodecision, positionnée dans la finance comportementale, elle est récompensée par le Best Pitch et reçoit un an d’accompagnement par le KPMG Hub, le service du cabinet à destination des start-up, ainsi qu’une campagne média, en collaboration avec Maison Moderne, partenaire des Fintech Awards Luxembourg.

Remis par Pierre Gramegna qui a campé le rôle de maître de cérémonie sur scène, ces prix ont été l’occasion pour le ministre des Finances de rappeler l’agenda fintech du gouvernement, tout en voulant marquer l'offre de valeur luxembourgeoise, non sans humour, par rapport aux autres Places.

«Être à vos côtés m’encourage à promouvoir encore plus le Luxembourg en tant que capitale fintech en Europe», a déclaré le ministre des Finances. 

En ouverture de séance, le Premier ministre avait, lui aussi, rappelé cet agenda fintech et plus globalement digital du pays, encourageant les candidats entrepreneurs à franchir le pas. 

«Ce n’est pas le moment d’uniquement regarder en arrière et de se réjouir de notre succès», a déclaré Xavier Bettel. «Il est important pour un pays de considérer le potentiel à venir.» 

En soulignant que le gouvernement, avec le concours de la Ville, va transformer un ancien commissariat, en l’occurrence la rue Glesener, pour en faire une maison des start-up, Xavier Bettel tient le rôle d’ambassadeur de premier plan d’une économie luxembourgeoise dans laquelle le digital doit être envisagé sur un mode transversal.