POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Urbanisme à Dudelange

Feu vert officiel pour le quartier Neischmelz



capture_decran_2018-03-29_a_16.47.24.png

Le futur écoquartier de Neischmelz, à Dudelange, doit permettre la création d’un millier d’unités d’habitation, mais aussi de commerces et d’espaces verts, pour accueillir, à l’horizon 2030, quelque 2.300 nouveaux habitants. (Crédit: CBA)

Le projet qui doit aboutir à la création d’un écoquartier de quelque 1.000 unités d’habitation sur l’ancien site du laminoir de Dudelange a reçu ce jeudi l’approbation du conseil communal. Les travaux doivent débuter en 2019 pour s’achever à l’horizon 2030.

Nouvelle étape symbolique, mais indispensable, pour la réalisation du projet Neischmelz. Ce jeudi, le conseil communal de Dudelange a donné officiellement son accord à la réalisation de l’écoquartier qui doit s’étendre sur les 32 hectares de l’actuelle friche industrielle d’ArcelorMittal, sans activité depuis 2005, et l’arrêt du laminoir. Cette validation intervient 18 mois après que le site a officiellement été vendu par le géant mondial de l’acier à l’État.

Selon les plans imaginés par le Fonds du logement, aménageur désigné dès 2006 du futur ensemble, le site devrait accueillir entre 850 et 1.000 unités d’habitation d’ici à 2034. Qui seront complétées par 50.000m2 de commerces et 17.000m2 d’espaces verts. Les travaux destinés à faire sortir de terre des bâtiments neutres en émissions de CO2 devraient, eux, débuter à l’automne 2019.

1 / 2

2 / 2

Occupés en partie par une structure d’accueil de demandeurs de protection internationale, un collectif d’artistes et le skate park, les terrains sont également le berceau d’un «Innovation Hub», un centre d’innovation dédié à des start-up et PME actives dans l’écotechnologie. Ce dernier prend d’ailleurs place, depuis le début de l’année, dans les anciens locaux du siège administratif d’ArcelorMittal. Un projet de jardin communautaire a également vu le jour depuis la fin du mois de janvier dernier.