ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Fuite de données

Facebook perd 6,8% en bourse



fb-th_phones.jpg

Selon la presse américaine, le directeur de la sécurité des informations, Alex Stamos, a voulu démissionner suite à des désaccords avec sa direction. (Photo: Licence C.C.)

Suite aux révélations de l’affaire Cambridge Analytica, les actions du géant du numérique ont perdu 6,8% en bourse. Et la crise est loin d’être terminée.

C’est une affaire qui va certainement animer les pages des grands quotidiens internationaux pendant encore plusieurs mois. Le réseau social américain Facebook est en effet accusé d’avoir fourni illégalement les informations de plus de 50 millions de comptes à la société britannique spécialisée dans le recueil et l’analyse de données, Cambridge Analytica, qui aurait ainsi joué un rôle de premier plan dans la campagne présidentielle de Donald Trump.

Le cours boursier du réseau social a perdu 6,8% dans la foulée, ce lundi. Mais cela risque de n’être que le début. En effet, les autorités américaines sont en train de réfléchir à l’ouverture d’une enquête officielle sur Facebook, alors que son CEO, Mark Zuckerberg, a été invité à s’expliquer devant le Parlement européen.

Il existerait également des remous à l’intérieur de l’entreprise. Selon la presse américaine, le directeur de la sécurité des informations, Alex Stamos, a voulu démissionner suite à des désaccords avec sa direction. Cette rumeur a été infirmée par la suite, mais ce départ ne pourrait être que reporté de quelques mois en attendant que la tempête passe.