POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

ICT

Éric Busch démissionne de Luxinnovation



Éric Busch avait pris ses fonctions chez Luxinnovation en octobre dernier.  (Photo: DR)

Éric Busch avait pris ses fonctions chez Luxinnovation en octobre dernier. (Photo: DR)

Quatre mois après avoir pris la direction du volet ICT et économie digitale de Luxinnovation, Éric Busch a décidé de démissionner. L’entrepreneur ne se trouvait pas à sa place dans une structure «aussi complexe».

Éric Busch a démissionné de ses fonctions de head of digital economy au sein du GIE Luxinnovation. «Je regrette que ma collaboration avec Luxinnovation se termine, mais j’ai beaucoup appris de cette expérience. Je ne me trouvais tout simplement pas à ma place dans une structure aussi complexe et qui rassemble autant d’acteurs. Je n’aurais pas été bon», a expliqué Éric Busch à Paperjam.lu.

L’entrepreneur luxembourgeois n’a toutefois pas de remords ni de regrets. «Je pense que le Luxembourg garde un potentiel énorme dans le domaine du digital et que les investissements qui sont faits par l’État dans ce secteur sont une bonne chose.»

La suite, Éric Busch ne sait pas encore à quoi elle va ressembler pour lui. «Ce qui est sûr, c’est que je vais rester dans le secteur du digital, c’est ça qui me passionne, mais il est peu probable que je reprenne les fonctions opérationnelles que j’avais avant», dit-il. «C’est finalement une bonne occasion pour recommencer quelque chose de nouveau, même si je veux me laisser du temps pour réfléchir.»

Avant d'entrer dans Luxinnovation, Eric Busch dirigeait les trois sociétés de Lancelot Group, qu'il avait lui-même créé et qui regroupait iKe Consulting, Lancelot Recruitment et Makana – ITnation. Il reste actionnaire aujourd'hui dans iKe Consulting et Makana – ITnation.