ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Transport aérien

Deux Boeings et de nouvelles destinations pour Luxair



9.jpg

Grâce à ces deux acquisitions, un vol direct vers Marrakech sera proposé dès cet hiver, annonce la compagnie. (Photo: Luxair Group)

La flotte de la compagnie aérienne accueillera au printemps 2019 deux nouveaux appareils. Ceux-ci doivent répondre à un besoin de capacité accru «nécessaire immédiatement», explique l’entreprise. De nouvelles destinations seront proposées dès cet hiver.

Il fallait pouvoir disposer rapidement de nouvelles capacités, à la fois pour pouvoir consolider l’offre existante, mais aussi étendre son réseau de destinations. LuxairGroup a donc choisi d’acquérir deux Boeings 737-700, «afin de stimuler sa croissance».

Les deux appareils d’occasion, «exploités jusqu’à maintenant par un grand transporteur national européen», voleront sous les couleurs de l’opérateur national en mars et avril prochains. Avec ces acquisitions, la flotte de Luxair comptera 8 Boeings 737 et 11 Bombardiers Q400.

Quatre nouvelles destinations prévues

L’entreprise ajoute qu’elle en a profité pour introduire une série de modifications dans ses plans de vol pour Luxair et LuxairTours. Ainsi, à partir de la saison hiver 2018/2019, le vol vers Dublin sera opéré par un Boeing et non plus un Bombardier Q400, dont les capacités sont moindres.

Par contre, une nouvelle liaison quotidienne assurée par des Bombardiers Q400 sera introduite vers Paris, Vienne et Milan-Malpensa, portant le nombre de vols vers ces destinations de trois à quatre par jour. Les liaisons avec Turin et Stockholm seront, en revanche, supprimées.

Un vol vers Marrakech, dont on ne connaît pas encore la fréquence, sera proposé dès cet hiver. Enfin, à partir de la saison été 2019, un vol hebdomadaire supplémentaire sera assuré vers Kos (Grèce), Faro, Antalya, Naples, Malte, Palerme et Ibiza, alors que Marsa Alam (Égypte), Split (Croatie) et Mahon (Espagne) seront ajoutées à la liste des destinations.

Indépendant de la nouvelle stratégie

Si les deux acquisitions permettent à LuxairGroup de proposer des capacités supérieures sur certaines destinations et d’étendre son réseau, elles ne font pas partie de la stratégie de renouvellement de la flotte, qui avait été décidée en 2015 par le conseil d’administration de l’entreprise.

Celle-ci devait d’abord se traduire par l’acquisition de trois Bombardiers Q400, dont un a été livré en 2016 et un autre en 2017. Dans une seconde phase, le transporteur annonçait vouloir acquérir des avions à réaction de nouvelle génération, de plus grande capacité et permettant de couvrir des distances plus longues. Ni la marque, ni le modèle n’ont toutefois été précisés.