POLITIQUE & INSTITUTIONS

Liaison Thionville-Luxembourg

Circulation toujours partielle sur la ligne 90



cfl_class_2200_luxembourg_2015.jpeg

Jusque vendredi, seuls les cheminots CFL circuleront sur la ligne 90 entre Thionville et Luxembourg. (Photo: Licence C.C.)

Huit jours après la collision ferroviaire survenue à hauteur de la gare de triage de Bettembourg, le trafic entre Luxembourg et Thionville reste perturbé. La situation restera identique au moins jusqu’à la fin de la semaine.

Le refus des cheminots français de circuler sur le réseau luxembourgeois depuis l’accident qui a coûté la vie à un cheminot le 14 février dernier continue d’impacter le trafic. Selon les horaires communiqués mercredi par les CFL, seuls les trains CFL effectueront la liaison jusqu’à vendredi. Les usagers de la ligne 90 devront donc, une nouvelle fois, prendre leur mal en patience.

Selon toute vraisemblance, la situation devrait durer jusque dans le courant de la semaine prochaine, date attendue de nouvelles informations sur les raisons de la collision, de la part de la justice luxembourgeoise. Toujours en cours, l’enquête se trouve actuellement suspendue aux analyses effectuées par l’expert indépendant suisse nommé par le juge d’instruction. Ce dernier, en charge de l’analyse des motrices, de la voie, mais aussi des aiguillages impactés par l’accident, ne se rendra sur les lieux du drame qu’en fin de semaine.

Désigné pour étudier les données contenues dans la seconde boîte noire, celle qui contient les données liées à la vitesse, mais aussi aux dernières manœuvres effectuées dans la cabine du TER 88807 avant la collision, l’expert devrait rendre ses conclusions dans les jours à suivre. Il reviendra ensuite au juge d’instruction de décider des suites à donner. Et donc, potentiellement, de la reprise complète du trafic sur la ligne empruntée quotidiennement par quelque 10.000 voyageurs.