POLITIQUE & INSTITUTIONS

Aéroport de Luxembourg

C’est (re)parti pour le terminal B!



terminalb.jpg

Le terminal B de l’aéroport de Luxembourg est réservé aux vols internes de l’espace Schengen. (Photos: Christophe Olinger)

Après 9 ans de sommeil forcé, le terminal B du Findel a repris ses activités cette semaine. Il devrait accompagner – à raison de quelque 700.000 voyageurs par an – la croissance des activités passagers de l’aéroport, qui ont dépassé l’an dernier la barre des trois millions de passagers.

Inauguré en 2004, mis en veilleuse en 2008 et objet d’une rénovation et de nouveaux aménagements entamés en septembre 2016, le terminal B de l’aéroport de Luxembourg a officiellement repris du service cette semaine.

Cette reprise est intervenue un an plus tôt que ce qui avait initialement été prévu pour soulager le terminal A, qui a franchi le cap des trois millions de passagers l’an dernier et qui pourrait en accueillir près de 3,5 millions au total cette année.

Réservé aux vols en provenance et à destination de l’espace Schengen, le terminal B devrait à lui seul pouvoir absorber 700.000 voyageurs par an.

Pour permettre la reprise de ses activités, il a été relié au terminal A par une passerelle qui permet à ses utilisateurs d’effectuer la liaison entre les deux bâtiments en moins d’une minute trente, via des tapis roulants.

Des commerces à venir

Son aire de stationnement pour avions a quant à elle été portée à neuf places, destinées à accueillir notamment les Bombardier Q400 de Luxair, les CRJ 700 et 900 de Lufthansa et de la Lot, ou encore les Fokker 700 de KLM, que les voyageurs peuvent rejoindre à pied, en quelques mètres à peine.

En plus de ces neuf places, deux autres emplacements ont été agencés au pied de la passerelle, entre les deux terminaux, pour les appareils de Ryanair, easyJet, Vueling et FlyBe.

À l’intérieur du terminal B, pour un plus grand confort des voyageurs, les espaces ont été agrandis, grâce notamment à la suppression des zones réservées aux contrôles de sécurité qui s’effectuent exclusivement au terminal A.

Et toujours dans un souci de service optimal pour les voyageurs, en plus d’une zone d’attente aménagée en lounge, 460 sièges pour la plupart équipés d’une alimentation électrique et de clés USB ont été installés, tandis qu’une brasserie et un duty free devraient très prochainement ouvrir leurs portes.