ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Annonce officielle

Cargolux scelle une union avec Emirates SkyCargo



skycargo-1024.jpeg

L'une des conséquences de l'accord signé mardi consiste en l'arrivée d'Emirates SkyCargo au Findel à compter de juin 2017. (Photo: Emirates SkyCargo)

La compagnie de fret luxembourgeoise a signé ce mardi un memorendum of understanding avec son homologue émiratie au cours de l’Air Cargo Europe Event à Munich. L’accord concerne notamment une mutualisation de la flotte et un partage des lignes aériennes.

L’accord tant recherché par Cargolux et destiné à assurer sa pérennité semble avoir été trouvé. Tout du moins, la compagnie aérienne luxembourgeoise s’ouvre de nouvelles opportunités en signant, mardi, un memorendum of understanding avec Emirates SkyCargo, la division fret de l’une des principales compagnies au niveau mondial. Signé au cours de l’Air Cargo Europe Event de Munich, le principal salon lié au monde de la logistique aérienne en Europe, l’accord prévoit trois principaux points.

L’utilisation, par Emirates SkyCargo, de la flotte de Cargolux, l’utilisation partagée des réseaux des deux compagnies et enfin l’implantation de la compagnie émiratie au Findel à compter de juin 2017. Cette alliance, qualifiée d’«unique et de novatrice» dans le communiqué de presse officiel, doit permettre aux deux opérateurs de mettre en place «une coopération capable de profiter des atouts complémentaires et des valeurs partagées pour l’excellence du service client».

Accord en ligne droite avec la nouvelle stratégie de Cargolux

Côté luxembourgeois, l’union avec Emirates va se traduire par une nouvelle source de revenus, la compagnie ayant trouvé un partenaire désireux de louer une partie de sa flotte afin de «bénéficier de capacités additionnelles», un accès facilité à un réseau de distribution desservant 150 destinations réparties dans 83 pays via le hub de Dubaï ou encore une hausse de l’activité de handling via l’arrivée au Findel d’un nouvel acteur majeur de la logistique mondial. Côté emiratie, cet accord doit permettre non seulement de «compléter son offre», d’avoir accès au «pont principal 747 sur le réseau Cargolux» et enfin un accès direct au marché européen via une connexion directe au Findel, centre de consolidation de marchandises via notamment la plateforme multimodale de Bettembourg.

Présentée de part et d’autre comme «une possibilité d’accroître l’offre» et de «satisfaire nos clients», cette union s’inscrit dans la tendance actuelle du marché mondial du fret aérien, marquée à la fois par une concurrence de plus en plus forte et par la nécessité de trouver de nouveaux débouchés. C’est dans cette logique d’ailleurs que la direction de Cargolux mène actuellement des réflexions autour d’une nouvelle stratégie, destinée à donner à la compagnie un business model plus en adéquation avec les réalités du marché.