POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Vers le Findel et la Cloche d’Or

214 millions en plus pour les extensions du tram



capture_decran_2017-10-13_a_15.29.24.png

Le tronçon vers le Findel coûtera 99,1millions d’euros, contre 114,9 millions pour celui vers la Cloche d’Or selon les chiffres dévoilés vendredi par François Bausch. (Photo: MDDI)

Si le tracé de 16km qui doit relier, d’ici la fin 2021, le Findel et la Cloche d’Or était connu depuis longtemps, le coût de ces prolongations par rapport au texte voté en juillet a été dévoilé. La nouvelle loi de financement devrait être adoptée d’ici le printemps 2018.

Les choses étaient claires depuis juillet 2014. Le tram nécessitera une seconde loi de financement. Aux 345 millions d’euros votés en juillet 2014 pour la construction du premier tronçon entre Luxexpo et la gare centrale viendront donc s’ajouter 214 millions d’euros pour permettre la réalisation de deux extensions. L’une vers le Findel, l’autre vers la Cloche d’Or. 

Soit un tracé de 3,9km depuis le circuit de la Foire internationale vers l’aéroport d’un côté et un tronçon de 4,9km de l’autre depuis la gare en direction du futur stade national qui achèveront le tracé global de 16km du premier tronçon.

Financement à 100% par l’État

Né de la volonté de l’actuelle coalition gouvernementale d’étendre le plus vite possible le maillage du tram, ce projet devrait voir le jour «d’ici la fin 2021», selon les indications fournies vendredi par François Bausch (Déi Gréng), ministre du Développement durable et des infrastructures. «Les projets de loi ont été déposés et j’ai bon espoir qu’ils soient votés d’ici au printemps 2018, et à l’unanimité je l’espère», estime-t-il.

Si la première enveloppe budgétaire reposait sur un financement partagé entre l’État et la Ville de Luxembourg – deux tiers, un tiers –, la seconde sera entièrement financée par l’État. Validé le 20 septembre dernier en conseil de gouvernement, le projet doit aboutir à la mise en place d’un nouveau réseau de transport en commun, pensé et organisé autour du tram, via notamment la mise en place de pôles multimodaux. Trois seront ainsi créés entre la gare et la Cloche d’Or – Lycée Bonnevoie, gare d’Howald et stade national – et deux entre Luxexpo et le Findel – le futur P+R Héienhaff et le terminus à l’aéroport.

Des informations déjà connues, mais qui ont fait l’objet de précision, notamment en ce qui concerne le tracé emprunté par les 32 rames qui circuleront sur l’ensemble du réseau. Vers la Cloche d’Or, le tram empruntera donc le pont Buchler avant de longer la route de Thionville en direction du Lycée de Bonnevoie avant d’emprunter la nouvelle N3 qui le conduira à la gare d’Howald où il bifurquera vers le Ban de Gasperich pour un arrêt devant le campus francophone avant de suivre le tracé du boulevard Kockelscheuer, franchir l’A6 et s’arrêter au pied du P+R situé à côté du stade national.

1 / 3
2 / 3
3 / 3

Vers le Findel, les rames quitteront le Neien Tramsschapp via un pont au-dessus de l’A1 en direction du P+R Héienhaff et de ses 4.000 places réparties sur six niveaux avant de rejoindre le Findel, en pleine transformation pour devenir Airport City. Selon les projets de loi de financement, la liaison vers la Cloche d’Or coûtera à elle seule 114,9 millions d’euros. Celle vers le Findel, 99,1 millions d’euros.

1 / 4
2 / 4
3 / 4
4 / 4

En ce qui concerne les autres extensions appelées de leurs vœux par bon nombre d’acteurs, que ce soit vers Mamer, Leudelange, Cessange via le nouveau quartier d’Hollerich ou les antennes au Kirchberg pour desservir le nouveau quartier planifié vers RTL City, le timing n’a pas encore été dévoilé. En décembre 2016, François Bausch assurait que toutes ces questions «figureraient sur son programme électoral» pour les législatives 2018...