LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Ma vie en quarantaine

Le Mudam franchit les portes de la maison



Apprendre à faire de la peinture à la tempera ou approfondir ses connaissances en histoire de l’art, tout ceci est possible en ce moment grâce au Mudam. (Photo: Mudam/capture d’écran Youtube)

Apprendre à faire de la peinture à la tempera ou approfondir ses connaissances en histoire de l’art, tout ceci est possible en ce moment grâce au Mudam. (Photo: Mudam/capture d’écran Youtube)

Le Mudam Luxembourg – Musée d’art moderne Grand-Duc Jean – repense sa présence digitale en ces temps de confinement et propose de nouveaux formats qui sont actifs dès maintenant et pourraient se développer à l’avenir, au-delà de l’urgence actuelle.

Ces derniers temps, le Mudam avait largement renforcé son offre de médiation et d’ateliers pour les publics de tous les âges. Ne pouvant actuellement plus assurer cette mission puisque le musée est fermé pendant la période de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus, le Mudam a imaginé et mis en place de nouveaux formats d’activités se conjuguant avec le numérique.

Dans le cadre de l’exposition «Jean-Marie Biwer. D’après nature», qui avait été inaugurée juste avant le confinement, deux activités sont proposées aux familles. La première consiste à s’inspirer de la pratique de Jean-Marie Biwer qui peint ce qui l’entoure. Les familles sont invitées à imaginer des paysages naturels et d’envoyer par la suite une photo de leurs réalisations à l’équipe du Mudam (workshop@mudam.com) qui les relayera sur les réseaux sociaux.

La seconde est un petit film d’animation conçu pour les 3-5 ans. Ce film conté par Jean-Marie Biwer emmène les enfants dans un merveilleux voyage à travers ses peintures.

Les plus grands apprécieront sans doute le tuto pour apprendre à faire de la peinture selon la technique de la tempera, une technique ancienne qui consiste à fabriquer sa peinture à partir d’un jaune d’œuf, de pigment et d’un peu d’eau.

Continuité des activités, mais en ligne

La Mudam Akademie est un programme qui propose de découvrir l’histoire de l’art. Les conférences n’étant plus possibles, la Mudam Adakemie propose de poursuivre son enseignement en se basant sur le contenu du livre de Claude Moyen, «Eng Geschicht vun der Konscht vun haut». Les huit chapitres sont accessibles, non seulement en luxembourgeois , mais également en français via un blog dédié. 

Déjà proposée avant le confinement, la Mudam Actionbound App est toujours disponible en téléchargement. Cette app permet de résoudre des énigmes pour découvrir le musée, ses expositions et la collection du Mudam. Pour l’activé, il suffit de scanner le QR code qui se trouve dans la photo ci-dessous.

En scannant le QR code, on démarre l’Actionbound du Mudam. (Photo: Mudam)

En scannant le QR code, on démarre l’Actionbound du Mudam. (Photo: Mudam)

Enfin, les réseaux sociaux du musée – Instagram, Facebook, Twitter, Linkedin, Youtube, SoundCloud – sont plus que jamais actifs. On y trouve des photos publiées par les visiteurs, des vidéos d’archives avec des entretiens d’artistes ou des visites architecturales, des conférences d’artistes (sur Soundcloud), des présentations d’œuvres de la collection ou encore des visites virtuelles autour des expositions et du montage des œuvres (Instagram, Facebook).