POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Pandémie

La Moselle va (un peu) mieux



7.000 doses de vaccin supplémentaires sont arrivées, ces derniers jours, dans le département voisin du Luxembourg.  (Photo: SIP/Julien Warnand)

7.000 doses de vaccin supplémentaires sont arrivées, ces derniers jours, dans le département voisin du Luxembourg.  (Photo: SIP/Julien Warnand)

Les chiffres mosellans sont un peu meilleurs et montrent une certaine stabilisation… en très légère baisse. La bonne nouvelle reste l’arrivée de vaccins supplémentaires. 

À deux pas du Luxembourg, la situation en Moselle semble aujourd’hui un peu meilleure qu’ elle ne l’était en fin de semaine dernière . Du moins selon les chiffres dévoilés ce mardi. Ainsi, on passe, en quelques jours, d’un taux d’incidence de 290 cas/100.000 habitants à 281. Ce qui reste tout de même bien supérieur au chiffre de 182 que révélait le dernier rapport hebdomadaire du ministère de la Santé luxembourgeois. Mais il y a donc un léger mieux chez nos voisins, sans pour autant qu’on puisse parler de véritable baisse significative.

Beaucoup de variants, Metz inquiète toujours

Ce qui tracasse, c’est la présence importante des fameux variants. Ces derniers ont été repérés dans 50% des échantillons qui ont été analysés en profondeur. 35% d’entre eux révèlent la mutation sud-africaine.

La situation de la ville de Metz inquiète toujours, avec un taux d’incidence qui reste à 349 cas/100.000 habitants (après avoir flirté avec les 400 voici quelques jours).

On ajoutera qu’en Moselle, on compte toujours 476 personnes hospitalisées, dont 75 en réanimation.

Au rayon des bonnes nouvelles, on note que 7.000 doses de vaccin supplémentaires (sur les 30.000 promises ces dernières heures par l’État français) sont arrivées: 2.000 ce week-end, et 5.000 lundi. De plus, des sites de vaccination éphémères viendront compléter les dix déjà implantés.