LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Observation de la nature

Le MNHN lance iNaturalist.lu



Au Luxembourg, iNaturalist rencontre un grand succès, et une plateforme nationale a été lancée en collaboration avec le MNHN. (Montage: Maison Moderne)

Au Luxembourg, iNaturalist rencontre un grand succès, et une plateforme nationale a été lancée en collaboration avec le MNHN. (Montage: Maison Moderne)

iNaturalist est une des apps de découverte de la nature la plus populaire au monde. Par le biais de la communauté connectée, elle aide à identifier les plantes et les animaux vus par les utilisateurs. Le Musée national d’histoire naturelle rejoint officiellement ce réseau de scientifiques en lançant iNaturalist Luxembourg.

L’application iNaturalist, initiative conjointe de l’académie des sciences de Californie et de la National Geographic Society, est une communauté de plus d’un million de scientifiques et de naturalistes, qui répondent aux utilisateurs individuels qui cherchent à identifier tel animal ou telle espèce végétale rencontrés en chemin. En partageant une photo, une localisation et une observation, l’utilisateur obtient en retour ce dont il s’agit, un puissant algorithme de reconnaissance d’images permettant aux utilisateurs d’identifier rapidement ce qu’ils ont vu.

De plus, en enregistrant et en partageant leurs observations, les utilisateurs créent des données pour les scientifiques, qui œuvrent à mieux comprendre et à protéger la nature. 

Depuis 2019, le Musée national d’histoire naturelle (MNHN) promeut activement l’utilisation d’iNaturalist au Luxembourg en organisant, par exemple, des projets de science citoyenne, comme le City Nature Challenge . En rejoignant cette communauté scientifique, le MNHN permet de lancer une passerelle nationale pour la plateforme, iNaturalist.lu . À noter que le réseau iNaturalist compte, à ce jour, 14 sites nationaux (Mexique, Canada, Colombie, Finlande, Israël, Grèce…), qui sont connectés et interopérables avec le site mondial iNaturalist.

 iNaturalist compte 14 relais nationaux dans le monde. (Illustration: iNaturalist)

 iNaturalist compte 14 relais nationaux dans le monde. (Illustration: iNaturalist)

Une communauté locale très active

En mars 2021, la communauté iNaturalist au Luxembourg comptabilisait 2.600 utilisateurs pour 75.000 observations partagées , ce qui représente une moyenne de 29 observations par kilomètre carré et 120 observations pour 1.000 habitants (à titre de comparaison, les États-Unis comptent trois observations par kilomètre carré et 93 observations pour 1.000 habitants). La pandémie aidant, l’année 2021 est en train de battre tous les records, avec déjà quatre fois plus d’observations effectuées au cours des deux premiers mois qu’à la même période l’année dernière.

iNaturalist.lu est coordonnée par le service Information digitale sur le patrimoine naturel du Musée national d’histoire naturelle, qui gère la base de données nationale sur la biodiversité et qui est aussi le nœud national du Global Biodiversity Information Facility au Luxembourg. Les données collectées et partagées au niveau national servent également aux scientifiques et aux décideurs au Luxembourg.