LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Voyages

Voyages

Les mesures sanitaires pour rentrer d’Inde s’assouplissent



Plus besoin de quarantaine stricte au retour d’Inde, annonce le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué de presse. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Plus besoin de quarantaine stricte au retour d’Inde, annonce le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué de presse. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Le Luxembourg prolonge les mesures sanitaires appliquées à l’entrée par voie aérienne jusqu’au 18 octobre pour les personnes de 12 ans et plus. Et supprime les exceptions au retour d’Inde. Schéma vaccinal complet, test négatif ou certificat de rétablissement du Covid-19 suffisent désormais.

En application jusqu’au 14 septembre, les règles sanitaires pour entrer au Luxembourg par voie aérienne viennent d’être prolongées jusqu’au 18 octobre inclus. Il faut donc toujours, à partir de 12 ans et plus, présenter à l’embarquement pour le Grand-Duché:

soit un certificat de vaccination attestant d’un schéma vaccinal complet. Au Luxembourg, c’est le cas dès le jour où l’on a reçu sa deuxième dose pour les vaccins qui en comportent plusieurs. Pour les vaccins à dose unique, il faut observer une carence de 14 jours. Pour les personnes rétablies, vaccinées dans les 180 jours après leur résultat positif, on compte aussi un délai de 14 jours après l’administration de la première dose. Il faut aussi que le vaccin administré ait obtenu une autorisation de mise sur le marché par l’Agence européenne des médicaments, comme celui d’AstraZeneca, celui de Pfizer-BioNTech, celui de Johnson&Johnnson ou celui de Moderna.

- soit un certificat de rétablissement établi par un médecin ou une autorité nationale d’un État membre de l’Union européenne ou d’un État membre de l’espace Schengen. Cela concerne les personnes ayant été infectées dans les six mois précédant leur déplacement, qui ont terminé la période d’isolement applicable dans le pays et dont les symptômes ont disparu.

- soit le résultat négatif (papier ou électronique) d’un test PCR, TMA ou LAMP réalisé moins de 72 heures avant le vol ou d’un test antigénique rapide réalisé moins de 48 heures avant le vol, par un laboratoire d’analyses médicales ou tout autre organisme autorisé à cet effet. Avec, si besoin, une traduction dans l’une des langues administratives du Luxembourg ou en anglais, en italien, en espagnol ou en portugais.

Mesures qui suffisent aussi pour rentrer d’Inde depuis ce mercredi 15 septembre, puisque les dispositions spécifiques au pays disparaissent. Les personnes y ayant séjourné dans les 14 jours précédant leur arrivée au Grand-Duché ne doivent donc plus observer de quarantaine stricte pendant sept jours avec test PCR au sixième et n’ont plus l’obligation de déclarer leur présence à l’Inspection sanitaire.