ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Prix de l’artisanat

Losch, meilleure entreprise formatrice 2020



Damon Damiani et Pol Höfliger de chez Losch Luxembourg ont reçu le prix de la Meilleure entreprise formatrice 2020 dans l’artisanat. (Photo: Chambre des métiers)

Damon Damiani et Pol Höfliger de chez Losch Luxembourg ont reçu le prix de la Meilleure entreprise formatrice 2020 dans l’artisanat. (Photo: Chambre des métiers)

416 diplômes ont été remis et deux prix décernés dans l’artisanat par la Chambre des métiers, la Chambre des salariés et le ministère de l’Éducation. Losch remporte celui de la Meilleure entreprise formatrice, Michel Didier celui du Meilleur apprenti.

Comme la plupart des cérémonies de remise de prix cette année, celle de l’artisanat s’est tenue au format hybride pour cette édition, à cause de la crise sanitaire. La Chambre des métiers, la Chambre des salariés et le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse ont quand même pu féliciter mercredi 25 novembre les 416 jeunes et adultes ayant terminé avec succès leur formation professionnelle dans le secteur de l’artisanat en 2020. Avant de décerner leurs deux prix…

Des diplômes avec bon d’achat

Celui de la Meilleure entreprise formatrice revient à Losch, représentée par Damon Damiani (CEO) et Pol Höfliger (coordinateur formation professionnelle). Le jury a mis en avant «l’importance accordée à la formation professionnelle au sein du groupe, l’ouverture sur l’extérieur, et notamment sur le monde scolaire et la volonté affichée de participer activement à la transmission du savoir d’une génération à l’autre».

Le prix Rotary du Meilleur apprenti, parrainé par le Rotary Club Esch-Bassin minier, a été remporté par Michel Didier, de Lamadeleine, pour ses résultats «exceptionnels» dans sa formation de DAP parqueteur. Il a fréquenté le Lycée Guillaume Kroll à Esch-sur-Alzette, représenté par son directeur, Patrick Straus, et il a fait son apprentissage pratique dans l’entreprise Brisbois de Luxembourg, représentée par Jeff Brisbois. Ses formateurs ont souhaité mettre en avant «sa détermination, son application et son caractère positif et équilibré». Il n’est pas au bout de son parcours de formation, qu’il envisage de compléter par un brevet de maîtrise.

Les diplômes et certificats de fin d’apprentissage vont être remis aux lauréats dans les prochains jours par voie postale. Avec un bon d’achat utilisable auprès des entreprises artisanales du secteur de l’alimentation, pour les soutenir en cette période difficile économiquement à cause du Covid-19.