POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

REVUE de presse

Juncker garde un pied à la Commission européenne



284408.jpg

Une première à la Commission européenne: le président sortant, Jean-Claude Juncker, conservera un bureau et des moyens logistiques pendant cinq ans. (Photo: Shutterstock)

Le président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, conservera un bureau au Berlaymont, a confirmé une de ses porte-parole à nos confrères de la radio 100,7. Une première pour l’institution.

Jean-Claude Juncker ne sera plus président de la Commission européenne, mais il pourra y conserver un bureau, au huitième étage – contre le treizième étage pour le président et les commissaires –, et ce pendant une durée de cinq ans, a confirmé une de ses porte-parole, Mina Andreeva, à nos confrères de 100,7 .

«Au lieu de devoir trouver une solution ad hoc à chaque fois qu’un ancien président est dans le bâtiment et qu’il a besoin d’une salle, cela fait du sens de créer un bureau permanent», a-t-elle expliqué.

La nouvelle Commission européenne a validé l’idée que le précédent président de la Commission pourrait ainsi en profiter pendant cinq ans. Il pourra aussi profiter d’un secrétariat et d’un chauffeur, ou de quelqu’un à sa disposition quand il en a besoin.

Il devrait être une sorte d’ambassadeur de l’Union européenne.