POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Vie étudiante

Jean Wivenes et Liz Braz à la tête de l’Aneld



259151.jpg

Jean Wivenes préside l’Aneld pour une année, assisté de la vice-présidente Liz Braz. (Photos: Aneld)

L’Association nationale des étudiants luxembourgeois en droit vient d’élire son comité pour l’année 2019-2020.

L’assemblée générale du 5 août a procédé à la nomination du nouveau comité de l’Aneld, qui compte plus de 900 membres. Jean Wivenes succède à Alexeji Nickels à la présidence de l’association, tandis que Liz Braz devient vice-présidente. Le comité compte également Nicola Schreiner (secrétaire), François Birden (secrétaire adjoint) et Yohan Bizard (trésorier), ainsi qu’Emmanuel Kamura, Max Bintener, Félix Penning, Lynn Majerus, Max Kreutz, Christophe Molitor, Lore Adams, Patrick Thill, Ann List et Helder Gachineiro.

Se revendiquant comme «organe de rapprochement entre le milieu estudiantin et le milieu professionnel», l’Aneld a organisé, en 2018-2019, une trentaine d’événements à travers l’Europe et a coorganisé la 35e édition de la Rencontre entreprises–étudiants à la Chambre de commerce, en partenariat avec l’Association nationale des étudiants en sciences économiques et commerciales (Anesec).

Le nouveau comité de l’Aneld compte faire entendre la voix des étudiants concernant la régression du nombre d’étudiants luxembourgeois en droit au sein des universités européennes, qu’il constate «avec une certaine inquiétude». «Suite aux nombreuses réformes réglementant l’accès aux universités, et cela notamment en France, il est devenu plus difficile encore pour les étudiants luxembourgeois d’accéder aux établissements d’enseignement supérieur à l’étranger», souligne le comité, annonçant qu’il «souhaite sensibiliser la politique nationale» à ce sujet.

L’Aneld prévoit également d’«intensifier davantage ses liens avec les acteurs du monde juridique».