POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Concours de conseil juridique

Deux étudiants luxembourgeois à l’honneur



David Micheli et Victor Ferreira lors de la remise de prix. (Photo: Médiadroit)

David Micheli et Victor Ferreira lors de la remise de prix. (Photo: Médiadroit)

Victor Ferreira et David Micheli ont remporté la finale du concours organisé par l’association des étudiants en droit de l’Université de Strasbourg récompensant les meilleurs juristes en herbe.

Les étudiants de 25 et 23 ans, inscrits en master 1 de droit des affaires, ont brillé lundi lors de la quatrième édition du concours de conseil juridique organisé par l’association MédiaDroit.

Le concours, qui comptait une quarantaine de binômes au départ, consiste à placer chaque équipe dans la situation d’un avocat en droit des affaires – principalement en droit des sociétés – devant résoudre un problème d’un client. Lors du premier tour, les binômes devaient simuler le premier rendez-vous client présentant leur approche et leur stratégie (conseil, procédure, voie judiciaire, etc.) de manière accessible et aussi plus technique. Les 15 équipes retenues passaient ensuite le deuxième tour, impliquant l’ajout d’une difficulté au problème initial, à savoir l’inclusion ou non d’un arrêt très récent de la Cour de cassation.

Ces deux tours étaient jugés par des avocats et des notaires. Critères de sélection: aisance à l’oral, travail en équipe, maîtrise du droit, choix stratégique et capacité à gérer la relation avec le client. 

Le troisième tour a vu trois équipes s’affronter devant un jury composé notamment de Me Isabelle Kuhn-Magret, présidente de la Chambre des notaires du Bas-Rhin, et de Konny Derein, première vice-présidente du Tribunal de grande instance de Strasbourg.

«La compétition était serrée puisque les équipes provenaient majoritairement de la formation M1 droit des affaires, comme nous», confie Victor Ferreira, qui a accompli sa licence à Luxembourg avant de s’inscrire à Strasbourg en master 1. «Cela fait très plaisir de savoir que plus de 90 étudiants se sont posé des questions sur le même sujet, et que finalement notre approche a été celle qui a le plus plu au jury composé de spécialistes.»

Les champions luxembourgeois ont remporté un stage chez EY, qui dispose d’un prestigieux cabinet d’avocats à Strasbourg, ainsi qu’une dotation financière et un livre sur l’Université de Strasbourg.

«Le prix le plus important est personnel, puisqu’on a accompli quelque chose d’extrêmement pratique alors que nous venons de l’université, qui est majoritairement académique», assure l’étudiant luxembourgeois de 25 ans, qui compte revenir travailler au Luxembourg une fois ses études achevées.