ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Première au Luxembourg

Un immeuble de Belval financé par la blockchain



256275.png

Ce projet d’immeuble, à Belval, sera financé par la blockchain. (Visuel: Property Token)

Des professionnels de l’immobilier luxembourgeois, réunis dans la société Property Token, viennent de concrétiser un premier investissement dans un immeuble de Belval par le procédé de la blockchain. Révolution en vue?

La technologie de la blockchain s’immisce dans l’investissement immobilier sur le marché luxembourgeois. Fondée par Crea Haus et Espace Invest, deux acteurs du secteur immobilier grand-ducal, la jeune société Property Token vient de lancer une première émission de tokens immobiliers.

Ces tokens peuvent être assimilés à des titres qui donnent droit à la propriété sur une part d’un immeuble de standing sur le site universitaire de Belval. Pour cette première expérience, ils ont été réservés à un club d’investisseurs privés pour une mise minimale de 1.000 euros.

Chacun des investisseurs a donc reçu des tokens en fonction de sa mise et ceux-ci ont été enregistrés dans la blockchain de manière sécurisée et transparente.

100% luxembourgeois

Les promoteurs de l’opération réunis dans Property Token se félicitent que l’ensemble du projet ait pu être mis sur pied grâce à des entreprises luxembourgeoises. C’est la start-up Coinplus, basée au Technoport, qui a fourni le support pour assurer la matérialisation et la sécurisation des tokens alors que l’architecte de la solution est la société de conseil en stratégie et innovation Inno.

256276.png

Les fondateurs de Property Token: (de gauche à droite) Michael Reichling, administrateur de Espace Invest SA, Bernard Olmedo, administrateur de Crea Haus SA, Laurent Olmedo, administrateur de Crea Haus SA, et Frédéric Reichling, administrateur de Espace Invest SA. (Photo: Property Token)

Quant à l’intérêt de procéder via la blockchain pour investir dans l’immobilier, ils l’expliquent par la plus grande simplicité et liquidité qu’elle offre, mais aussi par la diminution des coûts administratifs.

Dans le cas présent, un investisseur peut en effet investir dans l’immobilier luxembourgeois au départ d’une mise de 1.000 euros et pourra facilement revendre ses tokens. Property Token prévoit en effet, à l’avenir, la création d’une plate-forme d’échange spécifique.

Après ce premier investissement, Property Token envisage déjà une nouvelle offre dans les prochains mois qui, cette fois, sera ouverte à tous les investisseurs intéressés. Mais, avant cela, elle doit encore obtenir différentes obligations réglementaires.

Quant à l’immeuble lui-même, sa gestion est prise en charge par un professionnel de l’immobilier.