POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

eurostat

Les prix du logement ont bondi de 11,3% sur un an



Les prix du logement restent dynamiques au Luxembourg même si d’autres pays européens ne sont pas en reste. (Photo : archives / Maison Moderne)

Les prix du logement restent dynamiques au Luxembourg même si d’autres pays européens ne sont pas en reste. (Photo : archives / Maison Moderne)

Le Luxembourg n’est pas le pays européen connaissant la plus forte augmentation du coût du logement au trimestre 2019, selon Eurostat.

Avec une hausse de 11,3% au troisième trimestre 2019 sur un an, le Grand-Duché figure certes dans le trio de tête des pays européens où l’immobilier s’emballe, mais pas sur la première place du podium.

Il est devancé par la Lettonie (+13,5%) et par la Slovaquie (+11,5%). Le Portugal connaît également une augmentation marquée de 10,3%.

Si l’on considère les variations par rapport au deuxième trimestre 2019, la Lettonie et la Slovénie affichent une hausse de 3 à 4% tandis que le Luxembourg se contente d’une progression déjà sensible de 2,3%, devancé par la Belgique et Malte (+2,9%), la France (+2,3%) ou encore la Slovaquie (+2,6%).

Les prix du logement s’affaissent à l’inverse à Chypre (-5,9%) et dans une moindre mesure en Hongrie (-1,5%), en Norvège (-1%), au Danemark (-0,6%) et en Italie (-0,3%).