POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Sommet préparatoire

Le G7 Environnement de Metz vise la biodiversité



237356.jpg

Le sommet du G7 Environnement à Metz a replacé le combat pour la biodiversité en haut de l'agenda. (Photo: Shutterstock)

Metz accueille une importante réunion du G7 Environnement ces 5 et 6 mai. Un des grands objectifs est d’obtenir une charte de la biodiversité, qui resterait non contraignante.

En préparation au sommet du G7 qui doit se tenir à Biarritz fin août, une réunion des ministres de l’Environnement des sept pays de ce club de «puissants» (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Canada, France, Japon et Italie) se tient à Metz ces dimanche et lundi.

Parmi les grands objectifs cités, il est notamment question d’adopter une charte de la biodiversité, non contraignante. Ce lundi, à Paris, doit d’ailleurs être présentée la version finale d’un vaste rapport pointant que pas moins d’un million d’espèces sont en danger sur la planète.

Au cours du premier jour de débats, François de Rugy, ministre français de la Transition écologique, a promis que les responsables des grandes nations représentées s’«accorderont sur les meilleurs moyens pour rehausser la place accordée à la biodiversité et pour aboutir à un résultat ambitieux à la COP15». Celle-ci doit se tenir en Chine en 2020.

La lutte en faveur de la biodiversité a été occultée ces dernières années par les enjeux climatiques. Mais Paris, qui préside cette année le G7, entend replacer ces enjeux au centre de l’attention.

Du concret!

«Nous devons sortir de ce G7 avec des choses très concrètes qui dépassent les discours», a, de son côté, insisté la secrétaire d’État française à la Transition écologique, Brune Poirson, en ouverture des débats ce dimanche.

Parmi les autres sujets qui seront abordés, les ministres de l’Environnement du G7 ont prévu de se pencher sur la lutte contre la déforestation, les pollutions plastiques, la protection des récifs coralliens et la recherche de systèmes de climatisation propres.

Depuis samedi, plusieurs milliers de manifestants parcourent les rues de Metz pour marquer leur désarroi face à ces grands rassemblements internationaux. Représentant 40 associations, ils insistent pour que le G7 aboutisse enfin à des mesures concrètes au niveau environnemental.