POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Environnement

Un million d’espèces menacées



234689.jpg

L’abus de l’exploitation forestière met en danger de nombreuses espèces, dont le tigre de Sumatra. (Photo: Shutterstock)

L’AFP a divulgué un projet de rapport de l’ONU sur la biodiversité. Les perspectives sont dramatiques. Des centaines de milliers d’espèces animales et végétales sont menacées de disparition.

Sur les 8,5 millions d’espèces animales et végétales de la planète, un demi-million à un million sont purement et simplement menacées de disparition à l’échelle des prochaines décennies.

C’est la conclusion alarmante d’un projet de rapport qui sera soumis à la plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) qui va se réunir à Paris du 29 avril au 4 mai.

150 chercheurs de 50 pays ont contribué durant trois ans à l’élaboration de ce document de 1.800 pages sur lequel l’AFP a pu mettre la main, du moins dans une version datant de janvier dernier. Il met clairement en avant une «accélération rapide imminente du taux d’extinction des espèces».

Impact immédiat sur l’Homme

La disparition de cette biodiversité aura un impact immédiat sur l’Homme. «Les apports que les gens tirent de la nature sont fondamentaux pour l’existence et la richesse de la vie humaine sur Terre, et la plupart d’entre eux ne sont pas totalement remplaçables», met en évidence le texte.

Les causes de perspective sombres sont l’utilisation des terres et la mauvaise exploitation des ressources, notamment forestières, mais aussi le changement climatique, les pollutions diverses ou la prolifération des espèces invasives.

La réunion de Paris sera la première évaluation mondiale de la biodiversité depuis 15 ans.