ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Facility management

Des fruits et légumes au travail



291345.jpg

Les fruits et légumes sont directement livrés dans les entreprises. (Photo: Co-labor)

Parmi les points d’intérêt que propose le facility management, il y a le bien-être des employés sur leur lieu de travail. Cela peut passer par une offre de livraison de fruits et légumes au bureau, comme le propose Co-labor.

Dans le vaste secteur du facility management, on trouve des entreprises qui offrent de nombreux services diversifiés. Parmi ceux-ci, la livraison de corbeilles de fruits et légumes a le vent en poupe. Profitant de l’attention portée au bien-être et à la santé, ces services connaissent une forte croissance. Co-labor a mis en place l’offre d’abonnement «Grénge Kuerf» depuis plus de 20 ans, mais a vu l’offre évoluer, et surtout ses commandes augmenter. «Depuis 2014, nous proposons quatre types de paniers qui peuvent être livrés à un rythme hebdomadaire ou bi-mensuel», explique Marc Ries, directeur de Co-labor. «Nous livrons environ 60 entreprises par semaine. Si on y ajoute les livraisons à domicile, cela représente environ 1,5 tonne de fruits et légumes distribués par semaine par nos deux chauffeurs.»

Des fruits de saison et bio

Co-labor cultive elle-même certaines variétés de fruits et légumes, ce qui lui permet de travailler en circuit court et dans le respect de la nature, avec des cultures bio, et de saison. «Ces dernières années, nous avons constaté une plus forte demande de produits cultivés dans nos propres jardins, ce qui répond à une volonté d’avoir une alimentation saine, de qualité, respectant la sécurité alimentaire et, de façon générale, de plus en plus une volonté de consommer bio, local et dans le respect des saisons.» Afin d’offrir une grande variété de fruits et légumes, Co-labor travaille également avec des fournisseurs extérieurs. «Nous avons une forte demande de bananes, par exemple. Pour répondre à cela, nous devons forcément faire appel à des producteurs extérieurs», précise Marc Ries. «De plus, au vu de la forte demande, notre propre production n’est pas suffisante. Toutefois, nous veillons toujours à sélectionner des fournisseurs qui travaillent de manière durable, avec des produits goûteux et parfois provenant aussi de variétés anciennes.» Ainsi, une base des paniers proposés est composée avec les productions de leur jardin, et est complétée par les produits des fournisseurs afin de diversifier l’offre pendant toute l’année. «Actuellement, nous produisons 30 variétés de légumes biologiques et neuf variétés de fruits biologiques. Nous produisons, pour les légumes, sur environ 4ha à l’extérieur, et nous disposons par ailleurs de 1700m2 de serre. Pour les fruits, nous disposons d’environ 2,5ha pour 34 variétés de fruits tels que les poires, pommes, fraises, mirabelles, prunes, mûres, raisons, cerises et groseilles.»

Un projet aussi social

En faisant intervenir Co-labor, les entreprises participent également à un projet social: Co-labor fait travailler des personnes qui sont en réinsertion sociale par le travail, et ainsi participe de manière active et engagée à une dynamique sociale positive. «Les personnes en mesure de réinsertion sont exclusivement occupées dans la production. La livraison est exclusivement assurée par le personnel fixe de Co-labor», détaille Marc Ries. Par ailleurs, l’entreprise étudie bien précisément les circuits de distribution pour réduire les trajets à un strict minimum. «Nous avons également décidé de renoncer au plastique et de n’utiliser que des paniers réutilisables, ainsi que du papier recyclé», conclut Marc Ries.